La fibre aussi pour les ruraux?

La fibre aussi  pour les ruraux?

 

Finalement, on va peut-être se préoccuper de ces ruraux qui refusent d’adhérer à la philosophie de la métropolisation. Ils pourraient à nouveau nourrir l’espoir d’être raccordé à la fibre contrairement à ce qu’avait déclaré le Premier ministre qui envisageait d’autres solutions comme le satellite ou la 5G. Le problème c’est  que la 5G ce n’est pas pour demain même si on promet de couvrir toute la France dans des délais raisonnables ! Par ailleurs le réseau cuivre est dans un état lamentable, ce sont souvent les fils qui tiennent les poteaux ! Pour aider à la diffusion de la fibre, le gouvernement a indiqué qu’il allait rouvrir les vannes des subventions publiques pour financer en partie les réseaux de fibre dans les campagnes et territoires ruraux. Pour lancer leurs projets, les collectivités pourront à nouveau demander des aides auprès du « guichet France Très haut débit (THD) », qui a été fermé il y a près de deux ans. Cette mesure était très attendue : dans le cadre du plan France Très haut débit – qui ambitionne d’apporter un Internet fixe ultra-rapide à tous les Français à l’horizon 2022 -, il reste 3 millions de foyers en attente de projet de raccordement.

Initialement, le gouvernement a débloqué 3,3 milliards d’euros pour subventionner les réseaux de fibre dans les campagnes. Ce mercredi, Agnès Pannier-Runacher a affirmé qu’avec cette manne, l’exécutif « [est] en capacité de porter l’ensemble des déploiements ». D’après elle, de nombreux déploiements coûtent moins cher que prévu, et les économies réalisées sont progressivement « recyclées » dans les projets à venir. Selon la ministre, les premiers « recyclages » ont permis d’accoucher d’une enveloppe de 140 millions d’euros, laquelle est immédiatement disponible.

Comment cela est-il possible ? A cause de « l’appétence très forte des investisseurs pour les réseaux numériques », répond Julien Denormandie, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires. « Dans beaucoup de réseaux, la part de l’investissement privé est aujourd’hui supérieure à ce qu’elle était par le passé, et à ce que nous prévoyions », explique-t-il.

Les collectivités et les industriels de la fibre dans les campagnes ont beau saluer la réouverture du guichet THD, ils estiment qu’une rallonge financière de l’Etat est aussi urgente que nécessaire. Le chiffre de 600 millions d’euros est souvent évoqué. « A budget constant, l’État ne peut en effet financer que 30% [des] premiers dossiers, écrit le député Patrick Chaize. S’il est bien confirmé que le reliquat du plan France THD soit affecté à hauteur de 140 millions d’euros à l’atteinte de l’objectif du 100% fibre pour tous les Français, il convient donc de prévoir, dans le cadre de la loi de finances, d’une première autorisation de programme de 322 millions d’euros supplémentaires. C’est le faible prix à payer pour ne laisser aucun département sur le carreau. » .

 

 

0 Réponses à “La fibre aussi pour les ruraux?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol