Les Etats-Unis contestent officiellement la crise climatique

Les Etats-Unis contestent officiellement la crise climatique

 

 

Comme tous les climato- sceptiques, le Bureau of Land Management, (BLM), l’agence fédérale chargée des terrains publics aux États-Unis bricole les données scientifiques pour contester la crise climatique. Pour le Belem :

Face aux arguments des opposants au projet, l’administration Trump répond de la même manière:

 » La planète a été beaucoup plus chaude au cours des 1.000 dernières années, avant le Petit âge glaciaire, selon de nombreuses preuves archéologiques (comme des fermes au Groenland et des vignes en Angleterre). Cette chaleur n’a pas rendu la planète inhabitable. Au contraire, les sociétés ont prospéré durant cette période ».

« Le BLM s’est engagé dans une volonté délibérée de tromper le public, en déformant l’état des connaissances scientifiques« , s’indigne par ailleurs Michael Mann, climatologiste à l’université de Penn State, cité par Gizmodo. « La littérature scientifique indique massivement que le réchauffement climatique actuel est sans précédent depuis au moins 2.000 ans, et potentiellement bien davantage« , abonde-t-il.

Le Petit âge glaciaire est une période de refroidissement climatique modeste qui s’est déroulée approximativement entre le XVIe et le XIXe siècle dans l’hémisphère nord. Il est souvent utilisé par ceux qui nient l’impact de l’humanité sur la hausse des températures enregistrées ces dernières années. Celle-ci ne serait, selon eux, qu’une conséquence de la période plus froide qui a précédé. Une théorie rejetée en bloc par quasiment tous les scientifiques.

0 Réponses à “Les Etats-Unis contestent officiellement la crise climatique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol