Piratages de boîtes mails de contribuables (FISC)

Piratages de boîtes mails de contribuables (FISC)

 

Le piratage dénoncé par l’administration fiscale elle-même consiste à intervenir dans les messageries pour changer les mots de passe. Ce mode de piratages s’ajoute à celui des escroqueries de voyous qui se font passer pour l’administration fiscale afin d’opérer des redressements. De toute évidence, la numérisation de la gestion fiscale devrait imposer des règles et des sanctions pour préserver les données privées des contribuables. Les derniers piratages, survenus fin juin-début juillet et qui ont concerné environ 2.000 comptes de contribuables sur la plate-forme fiscale – sur un total de 31 millions – n’ont eu aucun impact, ni sur les usagers, ni pour les services fiscaux, a-t-on précisé à Reuters à la Direction générale des Finances publiques (DGFiP).

“Des hackers ont piraté des comptes de messagerie personnelle chez plusieurs opérateurs ce qui leur a permis de renouveler le mot de passe pour accéder à l’espace particulier en ligne d’impots.gouv.fr de ces usagers”, est-il expliqué dans un communiqué diffusé par la DGFiP. L’administration fiscale, constatant “une vague inhabituelle de renouvellement de mots de passe de plusieurs espaces particuliers sur impots.gouv.fr”, a “immédiatement réagi” en bloquant l’accès à ces comptes.

Les personnes concernées ont été prévenues individuellement par téléphone, par courriel, ou par courrier dans une minorité de cas, explique-t-on à la DGFiP.

0 Réponses à “Piratages de boîtes mails de contribuables (FISC)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol