• Accueil
  • > social
  • > Retraites : «un âge d’équilibre à 64 ans injuste» (Laurent Berger)

Retraites : «un âge d’équilibre à 64 ans injuste» (Laurent Berger)

Retraites : «un âge d’équilibre à 64 ans injuste» (Laurent Berger)

 

 

 

Laurent Berger reconnaît des aspects positifs dans le rapport sur les retraites mais ils considèrent à juste titre l’âge à 64 ans comme injuste. Le problème en effet c’est qu’on voit mal dans certaines professions comment les intéressés pourraenit travailler jusqu’à 64 ans alors que déjà vers 55 ans ils sont déjà considérés comme obsolètes. En fait on risque de voir des transferts vers l’ASSEDIC ou la sécurité sociale en attendant d’atteindre l’âge équilibre. Pour l’essentiel Laurent Berger reconnaît que le rapport reprend nombre de ses propositions (interview le figaro)

 

Quel regard portez-vous sur le rapport Delevoye ?

Ce rapport reprend les principaux points dont nous avons discuté pendant les 18 mois d’une concertation qui a été loyale et transparente. La CFDT retrouve sa revendication qu’une réforme globale est possible. Il y a des points positifs, comme la proposition du maintien du dispositif des carrières longues pour les personnes ayant commencé à travailler jeunes ou des dispositifs de solidarité pour les personnes qui ont eu des carrières hachées. Il y a des points plus discutables que nous allons essayer de faire évoluer. Je pense à la nature de la prise en compte de la pénibilité au travail, au développement de conditions de mise en œuvre d’une retraite réellement choisie ou progressive en fin de carrière, ou la garantie d’un minimum de retraite que nous voulons porter à 100% du smic.

 

 

0 Réponses à “Retraites : «un âge d’équilibre à 64 ans injuste» (Laurent Berger)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol