Médecins : des généralistes mal payés

Médecins : des généralistes mal payés

 

Non seulement le pays manque cruellement de médecins généralistes (ce qui  explique une partie de la crise des urgences) mais en plus les médecins généralistes sont plus mal rémunérés que les autres. Leurs revenus à même baissé en 2018. Une véritable contradiction de notre système car globalement, les conditions de travail de généralistes sont beaucoup plus pénibles que celle des autres spécialités. D’une certaine manière aussi les connaissances et les compétences sont plus exigeantes. Logiquement les médecins généralistes devraient être mieux considérés et mieux rémunérés que les autres. Or c’est l’inverse. Les revenus imposables des médecins généralistes libéraux ont atteint 87.775 euros en moyenne en 2018, un chiffre en baisse de 0,9% par rapport à l’année précédente, selon des données dévoilées mercredi par le Quotidien du médecin. Le secteur des généralistes est caractérisé par « rémunérations forfaitaires décevantes » et « le poids des charges », selon le journal, qui s’appuie sur les données fiscales de l’Union nationale des associations de gestion agréées (Unasa), basées sur les déclarations de résultats de près de 30.000 médecins libéraux, dont près de 18.000 généralistes. En 2018, les rémunérations forfaitaires octroyées en plus du paiement à l’acte en fonction de l’atteinte d’objectifs de santé publique ou d’organisation se sont élevées à « seulement 6.000 euros en moyenne« , contre « plus de 7.000 euros lors de l’exercice précédent« , analyse le Quotidien du médecin. De leur côté, les médecins spécialistes ont à l’inverse vu leurs revenus progresser, mis à part les rhumatologues (-4,4%, à 75.664 euros en moyenne) et les stomatologues (-0,9%, à 107.404 euros).

0 Réponses à “Médecins : des généralistes mal payés”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol