Assurances chômage ; la cacophonie syndicale

Assurances chômage ; la cacophonie syndicale

 

 

On voit mal quel pourrait être la réplique unitaire des syndicats pour manifester leur mécontentement vis-à-vis de la réforme de l’assurance-chômage. Ils ne sont même pas parvenus à se rencontrer lundi comme c’était prévu. Au-delà des questions de calendrier qui ne sont qu’un prétexte, il y a bien sûr des divergences assez fondamentales entre les organisations. D’un côté, il y a les purs et durs de la gauche extrême qui ne veut strictement rien changer. De l’autre des syndicats réformistes aujourd’hui majoritaires mais qui ont aussi du mal à se faire entendre et à mobiliser De toute manière, il semble bien que les syndicats sont déjà conscients d’avoir perdu la partie et ne veulent pas en faire des tonnes sur la question. La faible mobilisation qui pourrait en résulter porterait plutôt atteinte à leur crédibilité. Il y aura  donc quelques rassemblements mais dans la plus grande désunion. Une désunion sur les formes d’action, aussi sur les propositions concernant l’assurance-chômage mais plus encore sur la conception du syndicalisme. D’un côté on trouve les syndicats d’inspiration plus ou moins marxistes et populistes qui refusent systématiquement toute évolution. De l’autre côté, des syndicats réformistes mais qui ne sont guère plus écoutés par un pouvoir qui veut écraser tous les corps intermédiaires et transformer la Ve République en une sorte d’autocratie macronienne.  Un phénomène largement responsable de l’émergence de mouvements spontanés comme les gilets jaunes et qui risquent d’en produire d’autres peut-être à l’occasion de la réforme des retraites.

0 Réponses à “Assurances chômage ; la cacophonie syndicale”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol