Scène de ménage chez Boris Johnson

Scène de ménage chez Boris Johnson 

 

Une scène de ménage serait intervenue entre Boris Johnson et sa compagne Carrie Symonds. À tel point qu’un des voisins a cru bon d’appeler la police qui s’est rendue sur les lieux. On sait que Boris Johnson est assez colérique et fantasque mais de la à se livrer à des querelles conjugales il y a un pas qui s’il était avéré pourrait bien lui coûter le poste de premier ministre qu’il convoite depuis longtemps. La police a confirmé de manière très diplomatique son intervention. Un porte-parole de la police londonienne a confirmé qu’un appel avait été passé par un voisin à 00h24 vendredi. «Le requérant était inquiet pour la sécurité d’une voisine», a-t-il expliqué. «La police s’est rendue sur place et a parlé à tous les occupants de l’adresse, qui se portaient tous bien. Les agents n’ont relevé aucune infraction ni source d’inquiétude, et il n’y avait aucune raison pour que la police agisse», a ajouté ce porte-parole. La question se pose de savoir si Boris Johnson est responsable de ce qui ressemble à une scène de ménage. Ce qui est sûr c’est que l’intéressé est expert en bruitages. Il n’a pas son pareil pour faire du bruit même inutilement qui a dire des contrevérités et les mensonges comme par exemple tout ce qu’il a raconté à propos des conséquences du break site. Bref Marie Johnson serait un peu fou que cela n’étonnerait pas la classe politique voir médiatique. Il ne serait pas le premier fou à diriger un pays. On peut même convenir que c’est un peu la mode en ce moment avec les facéties parfois dangereuses d’ailleurs de Trump,  Poutine, du dictateur coréen, du dictateur chinois ou encore vénézuélien. Le populisme offre une brèche immense pour permettre aux plus cinglés et au plus irresponsables d’accéder au pouvoir en promettant tout et n’importe quoi. C’est le cas de Boris Johnson tout aussi capable de quitter l’union européenne avec fracas puis une fois pouvoir de passer un accord commercial contraire aux arguments qu’ils avaient utilisé pour se faire élire premier ministre.

Boris Johnson s’est refusé ce samedi à répondre aux questions sur ce sujet durant la première étape d’une tournée nationale à Birmingham (centre de l’Angleterre) avec son rival Jeremy Hunt devant des militants tories, qui auront le dernier mot sur la désignation de leur prochain leader. «Je ne crois pas que les gens aient envie d’entendre parler de ce genre de chose», a-t-il répondu à un journaliste, préférant se cantonner aux questions politiques. «Nous devons réaliser le Brexit», a-t-il dit, promettant de préparer le pays à une sortie de l’UE sans accord.

Le voisin, qui a dit avoir enregistré l’altercation depuis son domicile, a raconté au Guardian qu’il avait frappé trois fois à la porte de Boris Johnson et de Carrie Symonds mais que personne n’avait répondu. Il a assuré avoir entendu «deux cris très forts» et un «gros claquement» qui a fait trembler l’immeuble.

 

0 Réponses à “Scène de ménage chez Boris Johnson”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol