Les nappes phréatiques déjà très basses

Les nappes phréatiques déjà très basses

 

Même si la pluviosité était très différente selon les régions il n’empêche que globalement en moyenne le niveau des nappes phréatiques est relativement bas. En outre ces nappes phréatiques ont été encore davantage que d’habitude sollicitées par l’agriculture industrielle. Dès le mois de mars certain même commencé à arroser. Dans le nord de la France, les pluies du début du mois de mai ont «permis de ralentir le début de la vidange des nappes», explique le BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières) dans son dernier bulletin. Mais depuis, les tendances sont reparties à la baisse en Normandie, dans les Hauts-de-France, en Ile-de-France, en Champagne ou encore en Lorraine. Et pour l’heure, les météorologistes annoncent plutôt un été chaud en plus comme depuis plusieurs années avec des vents très asséchant. 90 % presque de cette auto prélevée dans les nappes phréatiques est utilisé à des fins agricoles malheureusement nombre d’arrosages ont lieu en pleine journée et de l’ordre  seulement de 20 % de l’eau est absorbée par la plante, le reste est utilisé en pure perte.

 

 

0 Réponses à “Les nappes phréatiques déjà très basses”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol