Brexit: un report court ou un report long ?

Brexit: un report court ou un report long ?

La question qui se pose maintenant n’est plus de savoir comment on va gérer le Brexit  mais quel délai supplémentaire on va accorder au Royaume-Uni pour quitter l’union européenne, soit un report court ou un report long. Le danger avec le report court c’est qu’il risque de se renouveler. La date initiale de mise en application du Brexit était fixée à fin mars, elle a déjà été reportée au 12 avril mais Teresa May demande maintenant un report jusqu’à fin juin. Or en l’état de la situation politique très contradictoire à la chambre des communes, il n’est pas certain qu’une majorité se dégage pour définir une position britannique commune. En outre, il n’est pas certain par ailleurs que cette position soit acceptée par l’union européenne. Le temps nécessaire à la clarification politique Royaume-Uni qui pourrait passer par un changement de premier ministre et des élections législatives. De toute manière, on semble préférer  un temps long côté union européenne un. – Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a redit mardi soir, à la veille d’un Conseil européen à Bruxelles, sa préférence pour un report long de la date du Brexit, proposant qu’il puisse aller jusqu’à un an, avec possibilité pour les Britanniques de partir plus tôt. Dans une lettre adressée aux dirigeants de l’UE, il estime qu’accorder un report long mais flexible permettrait d’éviter une accumulation d’extensions de courte durée, assorties de sommets extraordinaires, et donnerait à Londres le temps de repenser sa stratégie de sortie. L’octroi d’un long report sera cependant assorti d’un certain nombre de conditions, ajoute-t-il en les énumérant: «Pas de renégociation de l’Accord de retrait; pas d’ouverture de négociations sur la relation future, sinon dans le cadre de la Déclaration politique; le Royaume-Uni devra maintenir une coopération sincère durant cette période cruciale, d’une manière qui reflète sa situation d’Etat membre en instance de départ”, lit-on dans la lettre du président du Conseil européen. De son côté la France exigerait que le Royaume-Uni ne participe plus aux décisions structurantes de l’union européenne pendant le nouveau délai de report. Cette probable décision d’un nouveau délai crée cependant ou plus exactement prolonge les incertitudes concernant les conséquences économiques du départ du Royaume-Uni à un moment où la croissance européenne se tasse sérieusement

0 Réponses à “Brexit: un report court ou un report long ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol