SONDAGES Macron : du bidouillage

 

  • Le JDD  set fait une spécialité de soutenir sans condition Emmanuel Macon et remet à la une  la supposée remontée de Macron dans l’opinion. Une remontée dont le JDD avait prie l’initiative à travers un sondage annonçant une remontée de six points. Le journal de Lagardère fait régulièrement le service après-vente de Macron. Pour s’en persuader il suffit d’écouter le rédacteur en chef Hervé Gattégno sur les chaînes d’info continue qui se montre est de loin le plus enthousiaste des macronistes. Tout cela n’est guère déontologique ni même conforme à l’opinion des lecteurs du JDD mais peu importe ; les  grands patrons n’ont pas racheté les journaux pour être objectifs mais pour influencer l’opinion. Aujourd’hui à la une le JDD indique qu’en moyenne dans les différents sondages Macron aurait progressé de trois Points. Première observation, ce résultat est obtenu par division des taux de progression pour faire une moyenne. Or méthodologiquement on ne peut agrégerdes taux de progression. Le JDD note quand même que si la popularité a augmenté de six points dans Paris-Match (journal de Bolloré (autre  grand supporter de Macron), son audience a diminué d’un point dans un sondage de l’institut BVA. Notons aussi qu’il y a encore quelques jours les sondeurs mettaient nettement en tête la liste est la république en marche (autour de 25 %) et le rassemblement national autour de 20 %. Or subitement, les deux partis se retrouvent maintenant à égalité.
  • le baromètre Ifop pour le JDD paru le 17 février, Emmanuel Macron avait légèrement progressé de 1 point à 28%. La progression est plus marquée dans d’autres sondages. (Mais il en avait gaz ni six le mois précédent)
  • Il gagne 6 points dans le baromètre Ifop pour Paris-Match (de 28% à 34%) ;
  • Il croît de 4 points dans le sondage d’Harris Interactive (de 35 à 39%);
  • Il monte de 2 points dans le sondage d’Elabe (de 25 à 27%) et de Kantar (de 22 à 24%);
  • Seul exception, BVA annonce une baisse d’un point d’Emmanuel Macron (de 31 à 30%);
  • Ipsos n’a pas publié de sondage de popularité ce mois-ci.

Au final, la popularité d’Emmanuel Macron se situe dans un intervalle compris entre 24 à 39% de satisfaction, contre 22 à 35% en janvier. Rappelons que les différences d’une enquête à l’autre peuvent relever soit de la méthodologie utilisée par chacun des instituts (mode de collecte, taille et « redressement » de l’échantillon…) et surtout de la question exacte qui est posée. Le JDD pourrait aussi ajouter en fonction du soutien idéologique apporté à Macron !

0 Réponses à “SONDAGES Macron : du bidouillage”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol