Tassement de la croissance intrenationale (FMI)

Tassement de la croissance intrenationale (FMI)

Les perspectives de ralentissement de l’économie mondiale se confirment. Selon les dernières projections du Fonds monétaire international (FMI) publiées ce lundi 21 janvier, la croissance mondiale devrait atteindre 3,5% cette année et 3,6% en 2020 contre 3,8% en 2018, soit respectivement 0,2 point et 0,1 point que dans leurs précédentes estimations publiées à l’automne. La croissance devrait particulièrement ralentir dans les pays avancés. D’après le tableau dressé par les experts de l’organisation, l’activité devrait passer de 2,3% en 2018 à 2% en 2019 et 1,7% en 2020. Aux Etats-Unis, les prévisionnistes anticipent une croissance de 1,8% en 2020 contre 2,5% en 2019 et 2,9% en 2018. En zone euro, les perspectives ne sont guère réjouissantes. L’économie de l’union monétaire devrait passer 1,8% en 2018 à 1,6% en 2019 (0,3% de moins que prévu à l’automne dernier) et à 1,7% en 2020. Les prévisions de croissance ont été particulièrement revues à la baisse pour quelques grandes puissances. Pour l’Allemagne, les estimations ont été dégradées en raison d’un coup de frein de la consommation privée, du ralentissement de la production industrielle notamment dans l’automobile et la baisse de la demande des pays étrangers. Les projections ont également été abaissées pour l’Italie. La demande intérieure a clairement freiné et la politique économique du gouvernement de coalition peine à convaincre l’institution  qui prévoit 1% en 2018 contre 0,6% en 2019 et 1,6% en 2017. Pour la France, le FMI anticipe une relative stabilité de la croissance à 1,5% en 2018 et 2019 et 1,6% en 2020.  Au Japon, les prévisionnistes sont plus optimistes. Contrairement aux autres économies développées, les projections ont été révisées à la hausse pour l’activité japonaise. Ainsi, la croissance du PIB devrait passer de 1,1% en 2019 (Enfin, l’économie chinoise devrait marquer le pas passant de 6,6% en 2018 à 6,2% en 2019 et 2020. Les signes de faiblesse se multiplient sur l’activité de la puissance asiatique. D’après des statistiques publiées ce lundi, la croissance du géant oriental a ralenti au quatrième trimestre 2018, affectée par la faiblesse de la demande intérieure et la guerre commerciale avec les Etats-Unis, ramenant la croissance 2018 à son plus bas niveau en près de 30 ans.

0 Réponses à “Tassement de la croissance intrenationale (FMI)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol