Croissance GB: écroulement

Croissance GB: écroulement

 

 

Jusque-là la Grande-Bretagne pouvait se vanter d’une croissance relativement dynamique qui par exemple avait atteint 3,1 % en 2014, 2,3 % en 2015, 1,8 % en 2016 1,8 % en 2017 mais qui s’est  affaibli pour tomber à 1,4 % en 2018 avec des perspectives encore plus sombres pour 2019 autour de 1,2 %. Une évaluation d’ailleurs très approximative pour l’année en cours compte tenu des difficultés à procéder à une évaluation des conséquences d’un éventuel Brexit. La croissance pourrait même tomber sous les 1 % en cas de Brexit  sans accord avec l’union européenne. La croissance est ressortie à 0,2% en octobre-décembre par rapport aux trois mois précédents, après +0,6% au troisième trimestre, et le produit intérieur brut (PIB) s’est contracté de 0,4% sur le seul mois de décembre, le plus mauvais résultat depuis mars 2016.Les inquiétudes autour du Brexit ont découragé l’investissement des entreprises tandis que le ralentissement économique mondial a freiné le commerce extérieur, a expliqué l’OMS. La croissance du quatrième trimestre est conforme aux estimations des économistes interrogés par Reuters mais la contraction du mois de décembre a défavorablement surpris, puisqu’ils tablaient en moyenne sur un chiffre stable. “Le chiffre mensuel est très mauvais”, commente Kallum Pickering, économiste qui suit le Royaume-Uni pour Berenberg. “Les données mensuelles peuvent être volatiles mais c’est un mauvais signe à l’orée de 2019, avec l’incertitude autour du Brexit qui est à son pic et des signes de ralentissement de l’activité en zone euro et aux Etats-Unis.”

0 Réponses à “Croissance GB: écroulement”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol