EPR de Flamanville : nouveau report ?

EPR de Flamanville : nouveau report ?

 

Comme c’était déjà, il se pourrait que l’EPR de Flamanville ne puisse être opérationnel avant 2020. En cause, la fragilité de certaines soudures observées par l’autorité de sécurité nucléaire. Une fragilité d’ailleurs contestée par EDF. La sévérité que semble manifester l’autorité de sécurité nucléaire s’explique aussi peut-être par le fait qu’elle sera amenée à prolonger la durée des réacteurs de nombre de centrales à 40 ou 50 ans. ‘L’autorité de sécurité nucléaire veut donc montrer sa rigueur pour autoriser de tel report.  « L’exploitant pense pouvoir démontrer, sur la base de calculs et d’essais mécaniques, que ces huit soudures présentent un niveau de qualité suffisant. Nous jugerons sur pièces (…) Si, à l’issue de l’instruction, l’ASN estimait que les justifications fournies par EDF (…) n’étaient pas suffisantes et qu’il fallait reprendre ces huit soudures, les délais aujourd’hui envisagés par EDF pour la mise en service de l’EPR ne pourraient pas être respectés. » A indiqué l’ASN. « Ça prend un certain temps et ce temps n’est pas compatible avec le délai qui a été affiché à ce stade par EDF pour l’autorisation de mise en service. » L’autorité ne se prononcera pas avant fin 2020 sur la prolongation de la durée de vie du parc d’EDF.

0 Réponses à “EPR de Flamanville : nouveau report ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol