Gilets jaunes : toujours mobilisés

Gilets jaunes : toujours mobilisés

 

On constate sans doute un phénomène d’usure chez les gilets jaunes mais la mobilisation résiste cependant. Lors des deux derniers épisodes,  le ministre de l’intérieur avait fait état d’une participation autour de 80 000, cette fois il n’en a compté que 69 000. Des chiffres évidemment à prendre avec des pincettes car on sait que le ministre Castaner  en tant qu’ancien joueur professionnel de poker fait souvent du bluff. Cet affaiblissement (s’il est réel) pourrait aussi découler des divisions internes. En effet trois rassemblements étaient prévus à Paris en plus évidemment de la toujours très forte mobilisation en province. Pour nourrir ces divisions, il y a évidemment l’annonce par certains d’une liste de deux gilets jaunes aux élections européennes. Une démarche qui va à l’encontre de la volonté de beaucoup qui dénoncent précisément le système. Or entrer dans le système ne constitue pas en soi une remise en cause mais plutôt une acceptation. Notons que cette liste n’est pas complètement neutre puisque favorisée par le pouvoir avec la médiation intéressée de Tapie. Lequel espère peut-être en retour une certaine bienveillance de la justice pour l’affaire des 450 millions qu’il doit restituer, enfin en principe, puisque l’affaire dure depuis deux plus de 15 ans ! On ne peut nier les contradictions internes des gilets jaunes compte tenu des convictions idéologiques des uns et des autres qui vont de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par un apolitisme de type basiste. Il est clair que le grand débat national constitue une entreprise pour étouffer la colère et gagner du temps d’où le refus de la plus grande partie de gilets jaunes d’y participer. D’autant que la manœuvre est totalement dirigée par le gouvernement et Macron lui-même. Certes ce grand débat peut éventuellement être intéressant en ce qu’il permet à chacun de mieux s’approprier les problématiques complexes de notre société actuelle ; reste que le débat est hypothéqué par les suites éventuelles sur laquelle le gouvernement ne s’est nullement engagé sauf à prévoir peut-être un référendum sur des questions qui ne sont pas vraiment prioritaires comme le nombre d’élus. Inversement on voit mal comment le RIC  pourrait constituer une alternative au système politique en place. Il y a sans doute du chemin à faire pour s’orienter vers une cogestion à l’allemande !

 

0 Réponses à “Gilets jaunes : toujours mobilisés”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol