Restitution d’œuvre d’art : jusqu’ ou ?

 Restitution d’œuvre d’art : jusqu’ ou ?

 

 

La vague de nationalisme envahit aussi le terrain culturel avec maintenant des demandes récurrentes de restitution d’œuvres d’art. En Italie par exemple on demande le retour de la Joconde dans le pays d’origine de son auteur. De la même façon l’Afrique  réclame ses œuvres d’art. Certes des concertations peuvent intervenir entre les pays pour restituer d’un commun accord certaines œuvrent d’art pour en partager la possession et ou la jouissance. Mais si tous les objets d’art devaient retourner dans les pays d’origine alors on pourrait fermer tous les musées du monde. Certes certains objets n’ont pas été acquis dans des conditions idéales, les guerres ou la colonisation ont facilité des détournements, c’est vrai pour à peu près tous les pays. Avec le même raisonnement on pourrait aussi demander la restitution des anciennes frontières mais alors là aussi jusqu’où aller ? Il serait temps de se mettre d’accord sur une charte mondiale concernant la propriété et la mise à disposition de ses produits culturels. En attendant la  présidence française a annoncé vendredi la restitution “sans tarder” de 26 œuvres d’art réclamées par le Bénin et prôné le lancement d’un processus de concertation au niveau européen sur le retour d’œuvres d’art africain dans leur pays d’origine. Pour l’Italie la France n’a pas pris encore de pollution officielle concernant les revendications sur le retour de certaines œuvre

0 Réponses à “Restitution d’œuvre d’art : jusqu’ ou ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol