Moral chefs d’entreprise : en baisse

Moral  chefs d’entreprise : en baisse

.Selon la dernière enquête Markit du19 novembre, les chefs d’entreprise interrogés signalent que leur optimisme est en recul pour l’activité des prochains mois. Seulement 27% des firmes déclarent que leurs activités pourraient encore s’accroître dans les 12 prochains mois. Elles étaient plus de 40% un an auparavant alors que l’économie française affichait une croissance élevée (2,3%) par rapport à la moyenne de ces dernières années. C’est donc le taux le plus bas depuis deux ans. Par secteur, les industriels sont beaucoup moins confiants sur l’avenir (moins de 20%) que les entreprises des services (plus de 30%).  Les projets d’embauche des entreprises du secteur privé ont également été révisés à la baisse. « Le solde net d’entreprises prévoyant des embauches supplémentaires dans l’année à venir est au plus bas depuis février 2017 [...] Cette perte de confiance est visible chez les industriels, qui signalent un optimisme plus faible par rapport à juin. Dans les services, les personnes interrogées indiquent que les embauches devraient augmenter. »D’autres indicateurs laissent présager un ralentissement de l’activité en France au cours des prochains mois à commencerpar l’indicateur composite avancé (ICA) de l’OCDE publié récemment. L’indice ICA a nettement reculé entre octobre 2017 et septembre 2018 soulignant un fléchissement de la croissance. Par ailleurs, la plupart des économistes dans les instituts de prévision et les banques s’accordent à dire que le dynamisme de l’activité économique sera moindre en 2018 et stable en 2019.Selon un récent article de l’observatoire français de conjoncture économique (OFCE), la moyenne de la plupart des prévisionnistes situe la croissance française à 1,6% pour cette année. C’est légèrement moins élevé que les projections du gouvernement qui fait le pari d’une croissance à 1,7% pour cette année. « Le ralentissement commun à tous les instituts s’inscrit dans un contexte où l’environnement international est moins porteur qu’il ne l’a été en 2017, avec une augmentation des prix du pétrole et une appréciation de l’euro vis-à-vis du dollar », précise l’organisme de recherche. S’agissant de 2019, la moyenne des prévisionnistes situe la croissance également à 1,6%. Le ralentissement pour l’année prochaine serait lié en partie à une contribution négative du commerce extérieur, « l’accélération des importations n’étant pas compensée par celle des exportations. »

0 Réponses à “Moral chefs d’entreprise : en baisse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol