Nouvelle politique accomodante de la BCE ?

Nouvelle politique accomodante de la BCE ?

Face aux incertitudes qui affectent l’Europe dans le domaine monétaire mais aussi économique, La Banque centrale européenne (BCE) annonce qu’elle pourrait reprendre sa politique accommodante de rachat de titres pour redonner de l’oxygène au système financier. La zone euro est en effet secouée par la crise italienne, troisième économie de l’Europe que la BCE est condamnée à tenir sauf à mettre en péril la monnaie unique. face à ces menaces,se pose aussi  la question du futur contexte mondial des échanges internationaux avec en particulier la montée du protectionnisme qui nuit aux exportations européenne. Dernier danger celui d’une croissance qui se ralentit sérieusement avec une petite progression du PIB limité à 0,2 % au dernier trimestre. Un effet qu’on doit partiellement à la hausse des carburants. La BCE fait donc de la prévention monétaire en indiquant qu’elle pourrait reprendre sa politique accommodante de rachat et de prèts au système financier sans parler de maintien de taux bas. La BCE utilisera tous ses outils de politique monétaire si et quand nécessaire, a déclaré vendredi le gouverneur de la banque centrale finlandaise Olli Rehn, interrogé sur la possibilité que la BCE puisse prolonger son programme de prêts à long terme au secteur bancaire. “Si besoin, nous envisagerons alors l’ensemble de la boîte à outils que nous avons à disposition”, a-t-il dit à Athènes, en réponse à une question sur la possibilité de nouvelles opérations ciblées de refinancement de long terme (TLTRO).Le président de la BCE, Mario Draghi, et le gouverneur de la Banque de France, Villeroy de Galhau, ont tous deux indiqué la semaine dernière que la mise en oeuvre de nouvelles TLTRO était une option qui pourrait être envisagée en temps voulu. La précédente opération TLTRO, d’une maturité de quatre ans, expire mi-2020 et les banques devront commencer à décider un an avant de la façon dont elles comptent remplacer ce financement. Les banques de la zone euro ont emprunté 739 milliards d’euros lors dans le cadre de la dernière tranche de TLTRO qui a eu lieu en mars 2017. Sur ce total, 14,6 milliards ont été remboursés, le reste arrivant à échéance en 2020 et 2021. Cela pourrait s’avérer douloureux par exemple pour les banques italiennes, qui doivent rembourser 250 milliards d’euros de TLTRO, dans un contexte et de hausse des taux et d’incertitudes politiques.

0 Réponses à “Nouvelle politique accomodante de la BCE ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol