Competitivite : la France recule au 22ème rang mondial

competitivite : la France recule au 22ème rang

Il est clair que la France, sixième puissance économique mondiale ne se caractérise pas par une compétitivité exceptionnelle. Le meilleur indicateur est sans doute l’État de la balance commerciale. Alors que l’Allemagne peut s’enorgueillir de dégager un excédent annuel de l’ordre de 250 milliards grâce au dynamisme de ses exportations, la France, elle, enregistre tout aussi régulièrement un déficit annuel de leur de 60 milliards. Pas étonnant donc que dans le classement du forum de Davos la France perde encore une place et se retrouve en 22e position. Un recul d’ailleurs régulier depuis 1970, ce qui coïncide aussi avec l’abandon d’une grande partie de l’industrie française. La compétitivité de la France a donc légèrement baissé selon le dernier rapport de la compétitivité mondiale 2017/2018 du Forum économique mondial (WEF), établi tous les ans et diffusé mercredi. Selon cette publication, la France se classe au 22e rang, perdant une place par rapport au classement de l’année dernière et s’éloignant encore un peu plus de sa 15e place obtenue en 2010, selon le WEF, qui organise chaque année le Forum de Davos. L’étude du WEF, réalisée auprès de 14.000 chefs d’entreprises dans 137 pays, donne un classement mondial des pays les plus compétitifs, sur la base de 12 piliers, considérés comme des indicateurs de la compétitivité. Il s’agit notamment des infrastructures, de l’environnement macroéconomique, de la santé, de l’éducation primaire, de l’efficacité du marché du travail ou de l’innovation. La  Suisse conserve sa première place d’économie la plus compétitive au monde, devant les Etats-Unis, qui récupèrent une place, et Singapour. D’autres économies du G20 figurent parmi les dix premiers : les Pays-Bas (4e), l’Allemagne (5e), la Suède (7e), le Royaume-Uni (8e), le Japon (9e) ou encore la Finlande (10e). Concernant les pays émergents, le rapport note que la Chine est  »le mieux classé des pays du Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud, NDLR) aux grands marchés émergents». Elle gagne une place et occupe le 27e rang. La Russie, elle, continue de grappiller des places et se hisse au 38e rang. L’Inde perd une place (40e) mais demeure « le pays le plus compétitif en Asie du Sud ».

0 Réponses à “Competitivite : la France recule au 22ème rang mondial”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol