Magouilles sur l’éventuel accord entre l’union européenne et les États-Unis

  • Magouilles sur l’éventuel accord entre l’union européenne et les États-Unis

 

 

Il fallait  s’attendre à cette confusion sur  les éléments de négociation d’un éventuel accord entre les États-Unis et l’union européenne. Pas tellement étonnant puisque ces négociations ont  été entamés par Trame d’une part et par Juncker, le sulfureux président de la commission européenne. Il semblerait que Juncker ait surtout défendu notamment les intérêts allemands et accepté que l’agriculture figure dans sa futur traité ; ce que refuse délibérément la France. Du coup,  officiellement les autorités européennes estiment maintenant qu’il n’a pas été question que l’agriculture soit intégrée dans le futur accord mais à l’inverse les autorités  américaines affirment, elles,  que l’agriculture fera bien partie des négociations commerciales.   »Même s’ils préfèrent que l’agriculture soit en dehors (des discussions), il est tout à fait dans notre intérêt d’aborder cette question avec l’UE, en particulier sur les barrières non-tarifaires qu’ils continuent de mettre en place », a déclaré le ministre américain, Sonny Perdue.

Un responsable européen avait assuré la semaine dernière que l’agriculture ne faisait pas partie de l’accord conclu entre le président américain, Donald Trump, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Mais M. Perdue a affirmé lundi: « franchement, ce n’est pas ce que nous entendons ».

0 Réponses à “Magouilles sur l’éventuel accord entre l’union européenne et les États-Unis”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol