Les dangers du paracétamol

Les dangers du paracétamol

 

L’affaire dramatique de Naomi Musenga, cette jeune femme décédée en décembre dernier après que son appel au Samu n’a pas été pris au sérieux, et qui aurait été  victime d’une intoxication au paracétamol, rappelle les dangers de l’utilisation excessive de ce médicament antidouleur. Un antidouleur qui peut se révéler dangereux pour la santé, notamment pour le foie en cas d’excès et de mauvaise utilisation.   Antidouleur efficace et peu cher, le paracétamol est le médicament le plus vendu en France, de quoi contribuer à alimenter une fausse image de remède que l’on peut consommer sans danger, au moindre bobo ou à la moindre fièvre. En vérité, le paracétamol peut s’avérer très dangereux puisqu’il est l’un des traitements dont la dose mortelle est la plus proche de la dose thérapeutique, c’est-à dire-qu’il suffit de dépasser de peu la dose journalière maximum (4 grammes pour un adulte) pour risquer l’intoxication. Une mauvaise prise de paracétamol peut conduire à une destruction complète du foie. C’est d’ailleurs le surdosage de ce médicament qui, en France, est la première cause de greffe de foie après avoir provoqué une hépatite aiguë. Enfin, il ne doit jamais être mélangé à l’alcool, car là aussi il peut s’agir d’un cocktail de choc pour cet organe essentiel à la métabolisation de certaines molécules. 

0 Réponses à “Les dangers du paracétamol”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol