Brexit : Le ministre britannique démissionne

Brexit : Le ministre britannique démissionne

Laborieusement adopté  le plan de négociation britannique sur le Brexit risque de voler en éclat avec la démission de David Davis le négociateur anglais.  Londres proposait  un marché unique Pas exactement un marché unique mais une zone de libre échange avec des frontières virtuelle. Une sorte d’ersatz d’union économique mais sans les inconvénients de la réglementation européenne.  « Notre proposition créerait une zone de libre échange entre le Royaume-Uni et l’UE avec un ensemble de règles communes pour les biens industriels et les produits agricoles », avait déclaré Theresa May. Downing Street avait  précisé que le secteur des services ferait en revanche l’objet » d’arrangements différents ». Première observation pourquoi distinguer échanges de biens et de services ? Surtout dans uen économie où les services sont de plus en plus intégrés dans les processus de production et inversement. Seconde observation, personne ne peut être contre uen zone de libre échange, reste à savoir quel sera le contenu des règles communes pour les biens échangés. Cette proposition des britanniques n’apporte pas grand chose de nouveau tant que le contenu de la régulation du commerce n’aura pas été définie. (On pense aux droits de douane evidemmenet mais aussi aux normes régulatrices).  « Nous avons également convenu d’un nouveau modèle douanier favorable aux entreprises avec la liberté de conclure de nouveaux accords commerciaux dans le monde entier », avait  ajouté la Première ministre conservatrice. Le modèle douanier nouveau pourraiat s’appuyer sur   des innovations technologiques, comme la reconnaissance automatique des chargements, et à un réseau d’opérateurs agréés, explique Le Monde, donc nul besoin de contrôles douaniers.  Selon l’exécutif britannique, ces propositions permettront d’éviter le retour d’une frontière physique entre l’Irlande et l’Irlande du Nord, cette question constituant le principal point d’achoppement des négociations en cours. Mais le bel échafaudage britannique déjà très fragile pourrait s’écrouler avec la démission du négociateur anglais en désaccord avec ce Brexit trop mou.  Mis devant le fait accompli, David Davis avait fait part à la première ministre de son opposition à une proposition qu’il n’avait découverte que la veille. Il lui aura laissé 48 heures pour savourer sa victoire apparente sur les rebelles, avant de faire défection de manière fracassante dans un coup de théâtre. Il devrait emporter dans son sillage l’un de ses secrétaires d’État au ministère de la Sortie de Ce coup d’éclat met en péril le difficile compromis accouché au forceps vendredi, avant même qu’il soit officiellement soumis aux Européens, ce qui devait être fait jeudi.

0 Réponses à “Brexit : Le ministre britannique démissionne”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol