Croissance Chine: tassement en juin

Croissance Chine: tassement en juin

Yo-yo  et incertitudes sur la croissance notamment de l’industrie manufacturière. L’activité manufacturière en Chine a ralenti en juin, après sa plus forte accélération en huit mois en mai, selon les statistiques officielles publiées samedi, en-deça des attentes pour la deuxième économie mondiale, en pleines tensions commerciales avec les Etats-Unis. L’indice des directeurs d’achat (PMI), indicateur clé de l’état des usines, s’est établi à 51,5 en juin, contre 51,9 en mai, a indiqué le Bureau national des statistiques (BNS). Un résultat inférieur au chiffre de 51,6 annoncé dans un rapport d’experts sondés par Bloomberg. Bien que les chiffres indiquent un ralentissement, l’activité manufacturière reste supérieure au seuil de 50. Un indice supérieur à 50 marque une expansion de l’activité alors qu’un indice inférieur signale une contraction. L’indice de juin est également supérieur à la prévision moyenne du NBS pour le premier semestre de l’année à 51,3.

Le ralentissement de l’activité peut s’expliquer par les tensions commerciales actuelles avec les Etats-Unis, qui, en fixant de nouveaux droits de douane sur les importations, ont jeté une ombre sur le secteur manufacturier chinois axé sur l’exportation.

Les deux pays ont menacé d’imposer des droits de douane qui pourraient correspondre à des milliards de dollars de marchandises. Néanmoins, « les fondamentaux de l’industrie manufacturière sont dans l’ensemble positifs », a rassuré Zhao Qinghe, analyste du NBS, ajoutant que « l’industrie manufacturière et la demande se développent à un rythme globalement régulier ». Alors que les grandes entreprises ont poursuivi leur expansion en juin, les petites et moyennes entreprises connaissent une contraction, a-t-il fait remarquer, ces deux dernières catégories tombant sous la barre des 50 points. L’activité a chuté de 0,2 point à 49,8 pour les petites entreprises et de 1,1 point à 49,9 pour les moyennes entreprises. Dimanche dernier, la banque centrale chinoise a déclaré qu’elle réduirait le taux de réserves obligatoires pour la plupart des banques afin de libérer des fonds pour les petites entreprises. Toutefois, cette stratégie ne sera pas nécessairement payante. « Pour l’avenir, nous voyons des vents contraires pour l’économie dans la seconde moitié de l’année à cause du ralentissement de la croissance du crédit », a indiqué Capital Economics dans une note de recherche. Avant de conclure que le risque d’une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis « ajoute à l’incertitude ».

0 Réponses à “Croissance Chine: tassement en juin”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol