Volkswagen : une nouvelle enquête pour manipulation d’informations

Volkswagen : une nouvelle enquête pour manipulation d’informations

Cette fois il ne s’agit pas d’une enquête judicaire sur la tricherie des émissions mais d’une enquête sur les manipulations des informations. Manipulation destinées à soutenir les cours boursiers du groupe<  Les enquêteurs s’efforcent de vérifier le contenu d’un communiqué publié par Volkswagen le 9 décembre 2015, soit trois mois après le début du scandale, pour déterminer s’il n’y a pas eu manipulation de marché. Dans ce communiqué, VW écrivait que, au vu de ses propres investigations, la consommation de carburant, et donc les émissions de dioxyde de carbone, avaient été sous-évaluées sur 36.000 véhicules au plus, soit bien moins qu’une première estimation du constructeur communiquée cinq semaines auparavant évoquant environ 800.000 véhicules. Cette première estimation avait amené Volkswagen à estimer l’impact de cette annonce sur son bénéfice à 2 milliards d’euros. Dans le communiqué de décembre 2015, le constructeur assurait en outre n’avoir trouvé aucune preuve de modification illicite des données d’émission de CO2, une déclaration qui avait eu un caractère apaisant sur les marchés. Volkswagen a confirmé cette perquisition mais a refusé de s’exprimer

0 Réponses à “Volkswagen : une nouvelle enquête pour manipulation d’informations”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol