Internet : pour un boycott de l’info payante des grands médias

 Internet : pour un boycott de l’info payante des grands médias

Par définition, la plupart des internautes sont des surfeurs qui ne se contentent pas en majorité d’uen seule source. Or de lus en plus de sources de grand médias deviennent payantes. De sorte que pour être à peu prés informé, il conviendrait de s’abonner à une bonne vingtaine de sources. Pour faire face à la baisse tendancielle irréversible du nombre de lecteurs des versions papier, les grands médias ont investi Internet avec des politiques éditoriales relativement proches qui pour l’essentiel se contentent  de reprendre les dépêches des agences, du gouvernement, des grandes entreprises et institutions. Le vrai travail journalistique d’investigation ou de réflexion est relativement marginal. Il faut d’ailleurs laisser la place à une montagne publicitaire à caractère de plus en plus intrusif qui normalement devrait permettre d’assurer l’équilibre économique. Malheureusement,  ce n’est pas le cas car les sites d’information connaissent une expansion quasi exponentielle ;  des sites  à vocation commerciale ou des sites gratuits de citoyens ou d’experts. Pour appâter le client,  les versions numériques des grands médias offrent généreusement un ou deux articles gratuits, ensuite il faut évidemment cracher au bassinet. Pas nécessairement d’ailleurs car la même information est offerte à peu près en même temps et sans paiement sur d’autres sites.  Il conviendra que les grands médias un jour choisissent  ou bien le financement par la pub ou bien le financement par les articles payants. On objectera que les sites d’infos sont bien contraints de rechercher l’équilibre financier et qu’il convient donc de multiplier les sources de financement. Cependant cet équilibre financier demeurera précaire voire impossible si les grands médias n’améliorent pas la qualité de leur ligne éditoriale. Pourquoi payer quand en fait les Unes de ces médias sont  constituées des mêmes 20 ou 30 informations qu’on retrouve partout. Des informations souvent livrées en  brut de brut sans analyse, sans approfondissement et même sans vérification. Pas étonnant si les jeunes en particulier sont réticents pour acheter cette info payante sur internet. Des jeunes qui passent plus de temps sur internet que devant la télé contrairement à leurs ainés.  Internet est le média le plus utilisé pour s’informer, selon un sondage qui avait été mené par L’Etudiant auprès de 487 jeunes âgés de 16 à 25 ans, lycéens et étudiants. Le net arrive en tête avec 38% des réponses mais essentiellement l’info gratuite, suivi par la télévision (33%), la presse écrite (17%) et la radio (10%). Au sein de la presse écrite, les quotidiens gratuits (55% des jeunes en lisent au moins un par semaine) arrivent devant les hebdos et les quotidiens payants.

0 Réponses à “Internet : pour un boycott de l’info payante des grands médias”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol