HLM : Réforme et concentration

HLM : Réforme et concentration

 

Concetration de la gestion, vente dappartements aux locataires et évaluation régulière de leur  situation, les trois grands axes de la réforme. Pas sûr que le regroupement de organismes ne créent pas d’effet bureaucratique car nombre de petit offices de gestion surtout en milieu rural connaissent mieux les réalités que les grands organismes de grandes villes. En outre cela pourraiat encore favorisé la concentration urbaine. Bref, un mesure de plus pour la métropolisation et la désertification ailleurs. Le projet de loi Logement propose une restructuration du patrimoine social, notamment par des ventes aux locataires à hauteur de 40.000 unités par an sur fond de maintien de la construction, et une plus forte concentration du secteur comptant aujourd’hui quelque 700 bailleurs. En cours d’examen par le Conseil d’Etat, la présentation du texte en conseil des ministres est attendue le 4 avril. Pour les organismes HLM comptant entre 1.500 et 15.000 logements, un regroupement sera désormais obligatoire, une mesure qui va selon l’Union sociale pour l’habitat (USH) poser problème dans les départements dont le parc social est en deçà, comme la Meuse, la Creuse, l’Orne, la Lozère ou le Cantal. Pour les locataires du parc social, un réexamen de situation est désormais prévu tous les six ans par la commission d’attribution, afin d’optimiser l’utilisation des appartements. Selon l’USH, qui salue un projet qui “réaffirme l’attachement de ce gouvernement au modèle du logement social”, le texte introduit cependant une incertitude pour les bailleurs appelés à se regrouper, qui risque d’affecter la production.

0 Réponses à “HLM : Réforme et concentration”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol