SPD : oui à un gouvernement avec Merkel

SPD : oui à un gouvernement avec  Merkel

L’accord du SPD signe la fin de crise politique en Allemagne. Et Merkel va pouvoir constituer un gouvernement avec toutefois quelques difficultés et surtout des concessions.  Des concessions au SPD bien sûr comme attribution du poste de ministre des finances mais aussi des concessions à son propre camp conservateur avec en particulier la nomination d’un contestataire  CDU de Merkel comme ministre de la santé. Merkel sera sans doute affaiblie d’autant qu’une  clause d’évaluation permettra au SPD d’éventuellement se retirer d’ici deux ans. Reste que l’Allemagne est l’Allemagne et que les autres leaders européens – Macron compris- ne doivent gère compter sur la fragilité de Merkel pour en transformer  les orientations outre Rhin. Et Merkel va sans doute reprendre à Macron le leadership sur l’Europe. Emmanuel Macron a cependant envoyé un message personnel à la chancelière Angela Merkel et à Olaf Scholz dès les résultats connus, et “leur parlera très vite”, dit l’Elysée. “Le président de la République se réjouit du résultat du vote du SPD. C’est une bonne nouvelle pour l’Europe”, déclare-t-on de même source. “La France et l’Allemagne travailleront ensemble, dès les prochaines semaines, pour développer de nouvelles initiatives et faire avancer le projet européen.” En dépit de leurs divisions, les politiques démocrates ou conservateurs défendent d’abord leur pays. De ce point de vue, il ne faut guère s’attendre à une révolution des positions allemandes sur l’Europe, des avancées oui mais surtout pas de solidarité qui menacerait les équilibres économiques et financiers de l’Allemagne. – Les adhérents du Parti social-démocrate (SPD) ont donc approuvé à 66% l’accord de coalition avec le bloc conservateur d’Angela Merkel (CDU-CSU), ouvrant la voie à la formation d’un gouvernement en Allemagne, plus de cinq mois après les élections législatives. Le taux de participation à cette consultation menée par voie postale a été de 78% des 464.000 membres du SPD appelés à se prononcer sur l’accord du gouvernement noué le 7 février avec les conservateurs de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière et ses alliés de l’Union chrétienne-sociale (CSU). En 2013, lors de la précédente constitution d’une grande coalition, les militants SPD avaient voté pour à près de 76%. Ce résultat va donc déboucher sur la formation d’une nouvelle“große Koalition” (grande coalition), formule déjà éprouvée en Allemagne en 2005-2009 puis 2013-2017 après une première expérience à la fin des années 1960. Angela Merkel, qui va entamer à 63 ans un quatrième mandat à la tête du gouvernement de la première puissance économique d’Europe, s’est réjouie de travailler à nouveau avec les sociaux-démocrates.

0 Réponses à “SPD : oui à un gouvernement avec Merkel”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol