Renault: Ghosn reconduit : une très bonne nouvelle •

Renault: Ghosn reconduit : une très bonne nouvelle

 

  • C’est évidemment une  très bonne nouvelle pour Renault car on avait craint le départ de l’intéressé. Un patron pas facile, pas très docile non plus vis-à-vis du gouvernemenet, Macron y compris.   Pas étonnant car ce grand patron en dépit de ses réussites tout à fait exceptionnelles  n’a cessé d’être querellé par les différents pouvoirs politiques. D’une certaine façon, laisser filer Carlos Ghosn,  aurait constitué une erreur monumentale car il n’est pas certain que son successeur fasse preuve du même charisme et des mêmes compétences pour gérer cette entreprise aussi stratégique. Quand Carlos Ghosn, a prit Renault la société était dans un état lamentable et il a réussi à en faire pratiquement le numéro un mondial grâce à la modernisation de Renault et à sa  stratégie d’alliance. A 63 ans Carlos Ghosn,  est encore suffisamment jeune pour diriger encore le groupe de ce point de vue la mode du jeunisme  et du dégagisme dans les différentes structures politiques économiques et sociétales n’est pas forcément un gage d’efficacité. Certes les jeunes générations doivent prendre leur place mais ce n’est pas une raison pour écarter des responsables encore en pleine possession de leurs moyens. De ce point de vue, il faudra bien prendre en compte un jour l’allongement considérable de la vie. L’âge limite pour assurer certaines actions constitue une idiotie car ce qui est à prendre en compte ce sont les capacités mentales, physiques et psychologiques dés intéressés. On objectera que Carlos Ghosn,  avait parfois des méthodes un peu radicales  (y compris pour sa rémunération) qui  pouvaient prêter à controverse reste qu’il n’y a pas de grands patrons français qui ont été capables de prendre une entreprise nationale en pleine dérive pour en faire ensuite un numéro un mondial performant. “Le conseil d‘administration a donc renouvelé sa pleine confiance à Monsieur Carlos Ghosn en tant que président-directeur général de Renault et président-directeur général de l’Alliance”, écrit-il dans un communiqué. Il a ainsi décidé de proposer le renouvellement du mandat d’administrateur de Carlos Ghosn qui sera soumis à l’assemblée générale des actionnaires le 15 juin prochain. Le conseil fixe “trois objectifs prioritaires” pour les quatre années du prochain mandat de Carlos Ghosn : “piloter les enjeux stratégiques du Plan Drive the Future, dont le terme opérationnel est fixé à 2022 ; engager les étapes décisives permettant de rendre l‘Alliance pérenne ; renforcer le plan de succession à la tête du groupe Renault”. Le conseil a aussi décidé de proposer Pierre Fleuriot et Thierry Derez comme administrateurs indépendants, en remplacement de Marc Ladreit de Lacharrière et Thierry Desmarest.

 

  • C’est évidemment une  très bonne nouvelle pour Renault car on avait craint le départ de l’intéressé. Un patron pas facile, pas très docile non plus vis-à-vis du gouvernemenet, Macron y compris.   Pas étonnant car ce grand patron en dépit de ses réussites tout à fait exceptionnelles  n’a cessé d’être querellé par les différents pouvoirs politiques. D’une certaine façon, laisser filer Carlos Ghosn,  aurait constitué une erreur monumentale car il n’est pas certain que son successeur fasse preuve du même charisme et des mêmes compétences pour gérer cette entreprise aussi stratégique. Quand Carlos Ghosn, a prit Renault la société était dans un état lamentable et il a réussi à en faire pratiquement le numéro un mondial grâce à la modernisation de Renault et à sa  stratégie d’alliance. A 63 ans Carlos Ghosn,  est encore suffisamment jeune pour diriger encore le groupe de ce point de vue la mode du jeunisme  et du dégagisme dans les différentes structures politiques économiques et sociétales n’est pas forcément un gage d’efficacité. Certes les jeunes générations doivent prendre leur place mais ce n’est pas une raison pour écarter des responsables encore en pleine possession de leurs moyens. De ce point de vue, il faudra bien prendre en compte un jour l’allongement considérable de la vie. L’âge limite pour assurer certaines actions constitue une idiotie car ce qui est à prendre en compte ce sont les capacités mentales, physiques et psychologiques dés intéressés. On objectera que Carlos Ghosn,  avait parfois des méthodes un peu radicales  (y compris pour sa rémunération) qui  pouvaient prêter à controverse reste qu’il n’y a pas de grands patrons français qui ont été capables de prendre une entreprise nationale en pleine dérive pour en faire ensuite un numéro un mondial performant. “Le conseil d‘administration a donc renouvelé sa pleine confiance à Monsieur Carlos Ghosn en tant que président-directeur général de Renault et président-directeur général de l’Alliance”, écrit-il dans un communiqué. Il a ainsi décidé de proposer le renouvellement du mandat d’administrateur de Carlos Ghosn qui sera soumis à l’assemblée générale des actionnaires le 15 juin prochain. Le conseil fixe “trois objectifs prioritaires” pour les quatre années du prochain mandat de Carlos Ghosn : “piloter les enjeux stratégiques du Plan Drive the Future, dont le terme opérationnel est fixé à 2022 ; engager les étapes décisives permettant de rendre l‘Alliance pérenne ; renforcer le plan de succession à la tête du groupe Renault”. Le conseil a aussi décidé de proposer Pierre Fleuriot et Thierry Derez comme administrateurs indépendants, en remplacement de Marc Ladreit de Lacharrière et Thierry Desmarest.

0 Réponses à “Renault: Ghosn reconduit : une très bonne nouvelle •”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol