A l’Assemblée, Ferrand le caporal contesté

A l’Assemblée, Ferrand le caporal contesté

Il serait peut-être temps pour Macron de trouver une porte de sortie honorable pour Richard Ferrand dont l’autorité comme président parlementaire paraît de plus en plus contestée et qui en outre est un peu discrédité par son affaire politico- financière qui a permis d’enrichir à bon compte son épouse. Pour tenter de donner des gages à  l’Élysée Richard Ferrand a très fortement caporalisé  un groupe parlementaire en marche dont le parti est déjà complètement bâillonné. Pour tout dire, les députés d’en marche n’existent  pratiquement pas sinon à travers quelques responsables qui ne cessent de répéter les slogans gouvernementaux. Du coup dans les rangs des députés d’en marche, certains s’interrogent sur le véritable rôle trop limité pour l’instant à lever la main lors des votes quand on leur demande. Avec un parti virtuel complètement bâillonné, un groupe parlementaire muselé, Macron ne favorise pas l’émergence de personnalités politiques de dimension (hormis Castaner et Griveaux). Même les ministres sont terrorisés par avance à l’idée de commettre un impair. Si Macron peut imposer le silence dans les rangs auprès des ministres il en va différemment pour Richard Ferrand auprès des députés. Dommage car il y aurait vraiment besoin de vrais débats politiques au sein d’en marche dans la mesure où la majorité des députés au profil plutôt de technicien manque cruellement d’expérience politique et sociale. Cette absence de relais via les députés et via le parti en marche pour être pourrait coûter cher un jour à Macron.  La semaine dernière, le député Hugues Renson affichait son mécontentement lors d’une réunion de groupe. « Il n’y a pas d’animation de groupe. Ça pêche d’un point de vue organisationnel », confie au JDD l’un des députés En Marche les plus en vue. qui estime que Richard Ferrand est « bunkérisé », qu’il « ne délègue pas assez » et « n’aime pas manager ». Les critiques ne concernent pas qu’un simple problème d’organisation. Il y a aussi un problème humain: « Le problème c’est que Richard Ferrand n’a l’air de s’entendre avec personne. (…) Si j’avais une porte de sortie, je la proposerais. »

 

0 Réponses à “A l’Assemblée, Ferrand le caporal contesté”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol