Erasmus des apprentis

Erasmus des apprentis

Contrats de travail, rémunérations: pour développer « l’Erasmus des apprentis », la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, entend reprendre « une très grande partie » des propositions formulées dans un rapport du député européen Jean Arthuis. En juillet dernier, Muriel Pénicaud s’était engagée à doubler le nombre d’apprentis qui partent en Erasmus chaque année d’ici 2022, et avait alors missionné M. Arthuis pour identifier les freins à leur mobilité et formuler des propositions pour les lever.  »Une très grande partie des propositions vont être retenues, puisqu’elles répondent complètement au cahier des charges » qui avait été donné, a déclaré à l’AFP Muriel Pénicaud, à qui le rapport devait être remis officiellement vendredi. Elle a cité notamment celles concernant « l’autonomie financière » des apprentis en mobilité, leur « couverture sociale », ainsi que la problématique du « contrat de travail ». Encourager la mobilité longue des apprentis, qui partagent leur temps entre école et entreprise, « participe de la valorisation et du développement de l’apprentissage », fait valoir la ministre, au moment où les partenaires sociaux planchent sur une réforme sur le sujet, prévue pour le printemps.  »Pour ce qui est législatif, on pourra le mettre dans la réforme de l’apprentissage », a précisé MurielPénicaud, pour qui le programme Erasmus doit être soutenu, car il apporte « maturité » et « meilleure employabilité » aux jeunes, tout en contribuant à la « création d’une identité européenne ». Le rapport préconise entre autre d’adapter le Code du travail, en permettant de suspendre certaines clauses du contrat de travail d’un apprenti en mobilité – notamment celles sur la rémunération et la responsabilité de l’employeur, qui en serait déchargé pendant le séjour à l’étranger, contrairement à aujourd’hui. Concernant l’autonomie financière, Jean Arthuis propose le versement aux apprentis d’un complément, financé par les OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés). En effet, dans certains pays, les entreprises d’accueil ne rémunèrent pas leurs apprentis, et la bourse Erasmus (quoique calculée en fonction du niveau de vie du pays d’accueil) ne compense pas en totalité la perte de revenu par rapport à un salaire.

0 Réponses à “Erasmus des apprentis”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol