Venezuela: la ruée dans les supermarchés

Venezuela: la ruée dans les supermarchés

 

Avec une dévaluation d’environ 100 % sur un an le pouvoir d’achat des Vénézuéliens s’est encore affaibli. Parallèlement en effet l’inflation envolait pour atteindre plus de 1500 % en 2017. Autant dire que la monnaie vénézuélienne n’a plus aucune valeur. Face au mécontentement le gouvernement a cependant décidé d’imposer de ramener les prix au niveau où ils étaient il y a un mois. Les Vénézuéliens se sont précipités dans les supermarchés  Le salaire minimum a été relevé de 40% au 1er janvier mais, au marché noir, il ne se monte qu’à deux dollars (1,7 euro) par mois. La devise vénézuélienne a chuté de 98% face au dollar depuis un an. “Nous avons faim ! Nous voulons de la nourriture”, criait la foule devant le supermarché.

0 Réponses à “Venezuela: la ruée dans les supermarchés”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol