Weah, un footballeur à la tête d’un pays les plus pauvres

Weah, un footballeur à la tête d’un pays les plus pauvres

 

L’ancien footballeur va prendre la tête d’un pays complètement épuisé par la guerre (qui a duré une quinzaine d’années et qui s’est terminé en 2003), par la corruption et la pauvreté. Le Libéria est un des pays les plus pauvres du monde.-. George Weah succédera à Ellen Johnson Sirleaf qui avait suscité beaucoup d’espoir mais qui a profondément déçu. Le Liberia compte 4,6 millions d’habitants, dont 75% ont moins de 35 ans. Selon les données de la Banque mondiale, l’espérance de vie à la naissance est actuellement de 62 ans. En 2016, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) classait le Liberia à la 177ème place des pays du monde (sur 188) selon son indice de développement humain (qui mêle l’espérance de vie, le niveau d’éducation et le revenu par habitant). Le Liberia fait ainsi partie des pays ayant un «développement humain faible». Par ailleurs, selon la Banque mondiale, le taux de fécondité au Liberia est de 4,65 enfants par femme.   94% des travailleurs gagnent moins de 2 dollars par jour. Par ailleurs, environ 50% de la population vit en zone urbaine et près d’un tiers des Libériens vivent à Monrovia (la capitale).  Le poids de l’agriculture a fortement diminué au Liberia entre 2007 et 2013, passant de 65,6% du PIB à 38,8%. Ce secteur emploie toujours toutefois près de 50% des actifs. Le pays produit notamment de l’huile de palme, du bois et du caoutchouc, destinés à l’exportation. La part de l’industrie a quant à elle augmenté de 2007 à 2013, passant de 7,9% du PIB à 16,4%. Cette hausse est notamment due à la réactivation de la production de minerai de fer, matière première devenue le premier poste d’exportation du pays (40% des ventes en 2014, d’après les Nations unies). Le sous-sol libérien renferme par ailleurs de grandes réserves de diamants, de bauxite (ndlr: une roche permettant de produire de l’aluminium) et d’or. De plus, des opérations d’exploration pétrolière sont en cours dans le pays. Enfin, toujours entre 2007 et 2013, la part des services dans le PIB est passée de 26,5% à 44,7%. Le secteur tertiaire est notamment tiré par le commerce et le développement du secteur bancaire: il emploie près de 42% des actifs du pays. Après plusieurs années de forte croissance – un sommet à 15,7% en 2007 puis 8,1% par an entre 2011 et 2013 – l’économie du Liberia s’est effondrée entre 2014 et 2016, affectée par l’épidémie d’Ebola et la chute du prix des matières premières (minerai de fer et caoutchouc). En 2014, la croissance s’est établie à seulement 0,7% avant d’être nulle en 2015, puis de se contracter de 1,2% en 2016.

0 Réponses à “Weah, un footballeur à la tête d’un pays les plus pauvres”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol