Le Petro vénézuélien, « bitcoin » ou titres de dette

Le Petro vénézuélien, « bitcoin »   ou titres de dette

 Empêtré dans ses dérives financières -notamment la corruption- et ses dérives également démocratiques -suspension du parlement élu-,  le président vénézuélien victime d’un blocus de la part des États-Unis sort de son chapeau à bitcoin vénézuélien dont la valeur serait équivalente à un baril de pétrole. En réalité pas véritablement une crypto monnaie se fondant sur la transaction de produits échangés mais une sorte de titre de dette pour permettre au Venezuela de payer la facture de ses importations. En clair les exportateurs étrangers seraient payés avec les futurs extractions de pétrole Le baril de brut vénézuélien a fini la semaine dernière à 56,57 dollars, selon le ministère du Pétrole. Le prix moyen en 2017 a été de 46,45 dollars après 35,15 dollars l’année précédente. Nicolas Maduro avait annoncé le 3 décembre la création de cette monnaie virtuelle, baptisée Petro, qui devrait être basée sur la richesse pétrolière du Venezuela dont les réserves sont parmi les importantes au monde.  Le Venezuela, mis en difficulté par la chute des cours de l’or noir dont il tire 96% de ses devises, est acculé à restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts. Le pays et sa compagnie pétrolière PDVSA sont déjà considérés comme étant partiellement en défaut de paiement par plusieurs agences de notation. La population souffre de graves pénuries d’aliments et de médicaments, faute d’argent pour les importer.

0 Réponses à “Le Petro vénézuélien, « bitcoin » ou titres de dette”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol