l’A380 très menacé

l’A380 très menacé

“S‘il n‘y a pas de commandes d‘Emirates, Airbus commencera le processus de l‘arrêt de la production d‘A380”, a déclaré une source proche D’Airbus. Airbus a suffisamment de commandes pour continuer à produire l‘A380 au rythme actuel jusqu‘au début des années 2020, selon une analyse de Reuters. L‘A380, dont le développement a coûté 11 milliards d‘euros, est destiné à transporter environ 500 passagers et défier le 747 de Boeing. Mais la demande pour ces énormes quadrimoteurs a baissé, les compagnies leur préférant des bimoteurs plus petits et donc plus faciles à remplir et moins chers à entretenir.  Emirates croit cependant fermement à l‘A380 dont elle est de très loin le premier client avec un peu plus de 100 commandes sur les 142 engrangées au total par le très gros porteur. Même si des compagnies telles que British Airways (groupe IAG) ont manifesté leur intérêt pour l‘A380, Airbus hésite à maintenir des usines sans la certitude d‘une grosse commande d‘Emirates. A la fin novembre, Airbus affichait un carnet de commandes de 317 A380, dont 221 déjà livrés et 96 devant encore l’être. Sur la base des intentions ou des finances des compagnies, 47 de ces A380 ne seront probablement pas livrés, selon des sources industrielles, ce qui divise par deux le nombre d‘appareils en jeu. Airbus a besoin de vendre au moins 30 A380 supplémentaires pour maintenir ses lignes de production pendant dix ans, voir plus longtemps, afin de justifier les efforts sur les prix que tout nouvel acquéreur exigera probablement. Pour combler la différence, Airbus compte ramener sa production annuelle de 12 en 2018 et huit en 2019 à six au-delà de 2019, même si cela signifie de continuer le programme en perdant de l‘argent, a récemment écrit Reuters.

0 Réponses à “l’A380 très menacé”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol