Le gouvernement ridiculise l’Insee

Le gouvernement ridiculise l’Insee

 

 

 

On ne peut pas dire que l’INSEE se caractérise par des productions particulièrement révolutionnaires et tapageuses. Pourtant le gouvernement n’a pas hésité à contester l’institut qui avait évoqué la baisse d’achat notamment en début d’année en raison des hausses de fiscalité. Les jeunes loups qui entourent Macon n’ont pas hésité à s’asseoir sur les concepts scientifiques pour déclarer qu’au contraire pouvoir d’achat des Français bénéficieraient d’une augmentation au début de l’année 2018. Et de citer par exemple l’exemple de la hausse de la fiscalité sur le tabac qui devrait dégoûter certains fumeurs et donc leur procurer une hausse de pouvoir d’achat. La réalité c’est qu’il n’y a guère de baisse globale de la fiscalité mais des transferts dans une tendance nettement haussière. De ce point de vue la critique de l’INSEE par le gouvernement est particulièrement inadmissible. Ce n’est pas en cassant le thermomètre fera diminuer  la température. En outre on connaît l’administration et c’est en même temps un avertissement à l’INSEE qui cette fois risque de réfléchir à deux fois avant de sortir des informations économiques susceptibles de contrarier le gouvernement L’attitude du gouvernement vis-à-vis de l’Insee est « grave » a estimé ce jeudi Jean-Marc Daniel, administrateur de l’Institut statistique et par ailleurs éditorialiste pour BFM Business. L’économiste qui enseigne à l’ESCP Paris réagissait aux critiques formulées par l’exécutif sur les méthodes de calculs de l’Insee. « C’est grave parce que ça porte atteinte à la crédibilité de l’institution, or elle est là pour fournir des informations nécessaires au débat, pas des composantes de débat. On décrédibilise l’action de l’Insee », s’est ému Jean-Marc Daniel. L’économiste rappelle ainsi que les analystes de l’Insee respectent un code de déontologie qui fixe la méthode pour produire des estimations. « Ensuite, on peut commenter le chiffre. Mais on ne remet pas en cause la méthode, qui, elle, est totalement scientifique », a-t-il déclaré.  Jean-Marc Daniel s’est également étonné de la réaction de l’institut statistique face à ces reproches. L’Insee s’est en effet fendu d’un nouveau communiqué mercredi, où elle précise ses méthodes de calcul. Elle y indique par exemple que « les indices de prix (utilisés pour mesurer l’évolution du pouvoir d’achat) sont toujours calculés selon la structure de consommation de l’année précédente, en accord avec les règles de la comptabilité nationale ». Pour l’administrateur de l’institution, le directeur de l’Insee « s’est senti obligé de s’adapter à la demande du gouvernement. À partir de ce moment-là on s’engage dans une voie dangereuse ».

0 Réponses à “Le gouvernement ridiculise l’Insee”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol