Brexit: un nouveau référendum ?

Brexit:  un nouveau référendum ?

 

Pour l’instant, l’organisation d’un nouveau référendum n’est pas à l’ordre du jour mais devant les conséquences notamment financières et commerciales nombre de Britanniques s’interroge de plus en plus. En effet la facture risque d’être élevée pour la Grande-Bretagne. Il semblerait que Britanniques et union européenne se soit mis d’accord sur une facture de leur de 60 milliards. Une somme déjà considérable mais à laquelle il faudra ajouter chaque année des coûts de transaction commerciale de l’ordre de 15 milliards par an pour les Britanniques. Des coûts de transaction qui affecteront aussi l’union européenne pour un montant de leur de 40 à 50 milliards par an . Les conséquences risquent donc d’être beaucoup plus importantes que ne  le dit par exemple  le patron de l’organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevedo qui a déclaré il y a quelques jours que le berxit  n’était pas si grave. Pourtant, une  déclaration contraire à ce qu’il   avait affirmé avant le Brexit. Sans accord commercial au moment de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, les britanniques devront  appliquer les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), c’est-à-dire des barrières douanières et tarifaires. Une perspective qui va forcément renchérir le coût des exportations du Royaume-Uni. De ce fait,  nombre de Britanniques adhèrent  de plus en plus à l’idée d’un nouveau référendum. La moitié des Britanniques sont maintenant  favorables à un nouveau référendum sur la sortie de l’Union européenne, selon un sondage publié dimanche par le Mail on Sunday. Ils sont 34% d’un avis contraire et 16% à se déclarer sans opinion sur la question. La même étude indique que 35% des personnes interrogées estiment que la sortie de l’Union européenne, fixée pour le 29 mars 2019, aura des répercussions financières négatives pour eux, contre 14% qui pensent le contraire. Le sondage de l’institut Survation a été effectué en ligne auprès de 1.003 personnes les 30 novembre et 1er décembre. Invité dimanche sur la BBC, l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair, hostile à la sortie de l’UE, a estimé que la décision adoptée par référendum le 23 juin 2016 par près de 52% des électeurs était « réversible ». « Tant que ce n’est pas fait, ce n’est pas fait », a-t-il ajouté.  De son côté, le leader de l’opposition Jeremy Corbyn, qui participait samedi à une réunion des partis sociaux-démocrates européens à Lisbonne (Portugal), a réaffirmé vouloir respecter le résultat du premier référendum, tout en n’écartant pas si la situation l’exigeait de devoir organiser un deuxième référendum.

 

0 Réponses à “Brexit: un nouveau référendum ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol