Sondage : les Français moins à gauche

Sondage : les Français moins à gauche

D’après sondage Ifop pour Atlantico depuis l’élection de Macron, les Français se sentent de moins en moins à gauche. 15 % seulement affirment une sensibilité de gauche, 38 % pour le centre, 36 % pour la droite et 11 % ne se prononcent pas. En cause évidemment la véritable implosion des partis politiques provoqués par l’élection du nouveau président de la république. Une implosion qui concerne tous les partis. Au parti socialiste d’abord, il ne reste que des ruines,  la défaite a été encore plus cinglant que prévu. Tout est à repenser le projet, la stratégie, les hommes. Benoît Hamon, avec son score ridicule aux présidentielles, a donner le dernier coup de massue  faire écrouler le bâtiment socialiste. À gauche, c’est Mélenchon qui tente de prendre le leadership de l’opposition mais son discours caricatural, outrancier et démagogique ne mord  pas dans l’opinion. En plus,  il s’est discrédité dans sa tentative d’instrumentaliser à des fins politiques le mouvement social. Du coup, il s’écroule dans les sondages.  À droite, c’est aussi la grande recomposition avec d’un côté des réactionnaires de plus en plus proches du Front National, de l’autre des républicains qui se réjouissent  de voir que Macron met en œuvre leurs programmes et qui rejoignent en marche. Enfin au milieu ceux  qui se proclament  toujours républicain qui peine à trouver un espace politique entre Macron et Wauquiez. Ceci étant  les Français se sentent encore moins à l’aise à gauche qu’à droite et  38 % s’estiment plutôt centristes. Chez Macron la le sentiment de droite est aussi majoritaire. Tendance centriste et tendance à droite recueillent  74 % des faveurs des Français. Ceci étant,  le vrai clivage n’est peut-être pas entre droite et gauche mais davantage entre Européens et nationalistes. Un clivage qui traverse nombre de partis politiques de l’extrême gauche à l’extrême droite. Cependant ce discours anti européen ne prend guère dans l’opinion publique notamment lorsqu’il s’agit d’envisager un renoncement à l’euro. C’est les Français sont souvent critiques comme beaucoup d’autres pays européens vis-à-vis du fonctionnement de Bruxelles mais ils ne sont pas prêts cependant à souscrire à une forme de nationalisme teinté de populisme.

 

0 Réponses à “Sondage : les Français moins à gauche”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol