Autoroutes : hausse des péages

Autoroutes : hausse des péages

 

L‘augmentation des péages d‘autoroutes fait chaque année des vagues dans l‘opinion, surtout en période d‘inflation très faible comme à l‘heure actuelle. Le régime des autoroutes, montré du doigt comme trop généreux pour les concessionnaires, a d‘ailleurs été au coeur d‘une grave crise avec l‘Etat en 2014 et une partie de l‘année suivante. Pour 2018,  les tarifs appliqués par les différentes sociétés d’autoroute vont augmenter le 1er février prochain de 1,03 à 2,04 % selon les réseaux. C’est-à-dire sensiblement plus qu’en 2016 et 2017, années où la hausse moyenne avait été limitée à 1%. Ces chiffres devraient être présentés jeudi 23 novembre par  les services du ministère des transports au Comité des usagers.  Le taux d’inflation mesuré au 1er octobre 2017 sert de base aux calculs. Cette année, il s’est établi à 1,026% ce qui justifie une partie de la hausse : contractuellement les sociétés d’autoroute en répercutent 70%. Deux autres facteurs s’appliquent mécaniquement. D’abord, l’effet de rattrapage de la hausse de la redevance domaniale décidée par l’Etat en 2013. Elle a été portée de 200 à 300 millions d’euros. En contrepartie, il a été prévu que les entreprises pourraient augmenter les péages de 0,69% pendant trois ans à partir de 2016. 2018 sera la dernière année de ce dispositif. Au-delà, ils devront rogner leurs marges. Ensuite, certains acteurs sont amenés à financer des projets dans le cadre de contrats de plan. Des cas de figure sont également prévus. Cela explique que les deux sociétés du groupe Eiffage, APRR et Area, appliquent des hausses de 2,04%. A noter que, de leur côté, les acteurs détenus en parti par l’Etat, ATMB (Tunnel du Mont-Blanc) et SFTRF (Tunnel du Fréjus) se contentent de répercuter la hausse des prix à 100%.

0 Réponses à “Autoroutes : hausse des péages”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol