Sondage : les ministres de Macron, des inconnus !

Sondage : les ministres de Macron, des inconnus !

D’après  enquête Odoxa-Dentsu Consulting. , en moyenne les membres du gouvernement ne sont connus que par environ 20 % des Français. Les plus connus doivent leur popularité à leurs activités passées comme l’ancien journaliste Nicolas Hulot ou encore la sportive Laura Flessel. Même le premier ministre est peu connu. En cause sans doute un relatif désintérêt des Français pour la chose publique échaudée qu’ils ont été par les gouvernements précédents. Macon bénéficie encore d’une petite popularité mais il est surtout attendu sur les résultats. Pour l’instant,  les mécontents nombreux autour de 60 % pour environ 40 % qui le soutiennent. Si les membres du gouvernement sont aussi peu connus et appréciés on le doit aussi au verrouillage de la parole des ministres par Macron. L’hyper centralisation  conduit au fait  que seul Macron incarne la réforme du mouvement en marche. Aucune autre personnalité que lui ne parvient à émerger,  ni au gouvernement, ni au Parlement ni dans le mouvement en marche. Macron contrôle tout, verrouille tout y compris son propre parti.  Il a désigné le responsable qui n’aura même pas le titre de président mais seulement de délégué général et qui ne sera pas élu par les adhérents (sauf pour 25 tirés au sort comme au loto) mais par des responsables nationaux auto désignés.  Le paradoxe c’est que Macron reproche à ses ministres de ne pas s’engager suffisamment médiatiquement pour défendre sa politique mais il ne cesse de les sermonner pour dérapage médiatique. Les réformes de Macron sont sans doute nécessaires voire indispensables mais la manière dont il les conduit sans collégialité est condamnable. Ces réformes pourraient être très menacées un jour par l’écroulement de la popularité de Macron. été Nicolas Hulot apparaît comme le plus populaire. Le ministre le plus populaire est Nicolas Hulot (Transition écologique). Avec 47 % d’opinions positives (mais 36 % négatives), il devance Laura Flessel, l’ancienne championne d’escrime devenue ministre des Sports (45 % de bonnes opinions). Le premier ministre Édouard Philippe arrive troisième avec 42 % de bonnes opinions de lui (36 % négatives). Mais encore 22 % disent ne pas être en capacité de juger l’action du chef du gouvernement, faute de pouvoir l’identifier. «Douze des 19 ministres testés ne sont pas connus par plus d’un Français sur deux, qui s’avouent bien incapables de formuler un jugement à leur égard», observe Gaël Sliman, le président d’Odoxa. Des piliers du gouvernement peinent à marquer l’opinion. Ainsi, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, est inconnu par 40 % des Français (32 % ont une bonne opinion, 28 % une mauvaise). Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer n’est pas identifié par 54 % des Français (25 % ont une bonne opinion de lui contre 21 % une mauvaise). Même Muriel Pénicaud, qui a incarné le début du quinquennat avec l’importante réforme du travail n’est pas connue par 50 % des Français. 33 % ont une mauvaise appréciation de sa politique (17 % sont satisfaits). Frédérique Vidal, qui va bientôt porter la très explosive réforme de l’enseignement supérieur, est inconnue par… 75 % des Français. Seuls 10 % ont une bonne opinion d’elle. Les figures les plus médiatiques subissent le même sort. «53 % des Français ne connaissent pas Christophe Castaner et 60 % Marlène Schiappa», ajoute le sondeur. Christophe Castaner, qui va bientôt diriger La République en marche, est bien perçu par 23 % des Français. À l’inverse, 24 % ont une mauvaise opinion de l’actuel porte-parole du gouvernement. Quant à Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, elle peut se targuer de 20 % de bonnes opinions (20 % de mauvaises).

 

0 Réponses à “Sondage : les ministres de Macron, des inconnus !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol