COP23 : les émissions de CO2 en France ?

COP23 : les émissions de  CO2 en France ?

En France, les émissions de gaz à effet de serre seraient  en baisse de plus de 11% entre 1990 et 2015, selon les chiffres les plus récents du centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (CITEPA).  Mais les résultats sont différents  si l’on calcule l’empreinte carbone de la France. Celle-ci prend en compte l’ensemble des émissions induites par la consommation intérieure de biens et de services, qu’ils soient produits sur le sol français ou importés. Les importations couvrent de multiples domaines : énergie (électricité et carburants), matières premières (minerais, alimentation animale et humaine…), produits semi-finis (matériaux de construction, pièces détachées…) et produits finis (voitures, équipements professionnels et ménagers, habillement…). . En fait l’empreinte carbone serait sous estimée d’environ 30%.  Certains secteurs sont même encore plus polluants qu’il y a 27 ans. Celui du traitement des déchets notamment (+14%), mais surtout celui des transports, qui rejette le plus de gaz à effet de serre en France. En revanche, l’industrie de l’énergie et l’industrie manufacturière sont en forte baisse d’émissions de CO2 sur la période, ce qui nous amène à les étudier plus en détail. Avec 139,9 millions de tonnes de CO2 émises, le secteur des transports est le mauvais élève français. Le transport routier en est le principal contributeur, avec plus de 95% des émissions. De plus, les émissions de CO2 du transport routier sont en hausse sur la période 1990-2015, d’environ 10%, alors que celles des autres modes de transports ont traversé une baisse de 13,1% sur la même période. Le rapport CITEPA précise que globalement, les émissions proviennent des véhicules particuliers diesel à 43%, des poids lourds diesel à 22% et des véhicules utilitaires légers à 19%. Entre 1990 et 2015, les émissions de CO2 de l’industrie manufacturière ont baissé de 35%. Cela s’explique en partie par la baisse constante du poids de l’industrie manufacturière ces dernières décennies dans l’Union européenne, essentiellement pour des raisons de baisse de prix ou de volume. Entre 1995 et 2015, la part de l’industrie manufacturière dans l’économie européenne est donc passée de 19,6% à 15,9%. L’évolution du mix énergétique et le développement des centrales thermiques au gaz naturel ces dernières années expliquent, en partie, la baisse des émissions de la production d’électricité, selon le même rapport.

0 Réponses à “COP23 : les émissions de CO2 en France ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol