• Accueil
  • > politique
  • > L’opposition vénézuélienne « insurrectionnelle » (Quatanens, Insoumis)

L’opposition vénézuélienne « insurrectionnelle » (Quatanens, Insoumis)

L’opposition vénézuélienne « insurrectionnelle » (Quatanens, Insoumis)

 

Le jeune député insoumis, Quatennens,  n’hésite pas à qualifier l’opposition à la dictature de Maduro d’insurrection. La preuve sans doute que les gauchistes des insoumis, communistes toujours convaincus, se réfèrent  toujours à la révolution bolivarienne notamment à celle du président Maduro. Lequel n’a pas hésité à mettre le Parlement entre parenthèses au profit d’une assemblée constituante créée frauduleusement sur fond de violence avec de nombreux morts. Pas étonnant que l’ancien agent d’EDF, Adrien Quatennens, convaincu des vertus de la révolution,  confirme son adhésion au chavisme  et à toutes ses dérives antidémocratiques. En effet, c’est exactement ce que souhaite faire Mélenchon : créer le désordre social, instrumentaliser la mobilisation syndicale, contester la légitimité de Macron, dissoudre l’assemblée nationale au profit d’une constituante qui redonnerait le « pouvoir au peuple ». Bref l’utopie de la révolution communiste. Une utopie qui a plongé le Venezuela dans la pire des crises économiques et dans la violence. Étonnant que dans un pays aussi évolué que la France il y ait encore des partisans du vieux rêve totalitaire surtout lorsque ses partisans sont des fonctionnaires ou des salariés du secteur public et nationalisé !  Député La France insoumise du Nord, était l’invité de Tout est politique, jeudi sur franceinfo. Le parlementaire s’est notamment exprimé sur l’attribution du prix Sakharov 2017 par le Parlement européen à l’opposition vénézuélienne, pour sa lutte pour les libertés fondamentales dans le pays.  Face à l’attribution du prix Sakharov à l’opposition vénézuelienne, Adrien Quatennens a considéré  qu’il s’agissait selon lui d’une « opposition insurrectionnelle ». Cette opposition au président Nicolas Maduro est d’après lui responsable de nombreuses exactions, citant « des chavistes assassinés, des policiers brûlés à l’acide dans la rue ». Le député La France insoumise du Nord estime que cette opposition est « composée en partie de droite et d’extrême-droite » Adrien Quatennens reconnaît quand m^me  que les torts sont partagés dans les tensions qui ont pu régner au Venezuela :  »Des deux côtés, il n’y a pas eu de volonté d’apaisement », a-t-il affirmé.  »Nous avons assisté, d’une part, à des scènes de violences policières et, dans le même temps, sur le nombre de morts dont nous avons fait état. On peut dire qu’à peu près la moitié est aussi le fait d’une opposition qui est violente, qui a passé à tabac des policiers, qui a assassiné des chavistes. » Mais qui a fait plus de 100 morts dans les rangs de l’opposition démocratique!

0 Réponses à “L’opposition vénézuélienne « insurrectionnelle » (Quatanens, Insoumis)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol