Wauquiez, « le désert de la pensée » (Aurore Bergé)

Wauquiez,  « le désert de la pensée » (Aurore Bergé)

.

Si « Macron est le désert de l’âme », pour le futur responsable des Républicains, « Wauquiez, est  le désert de la pensée « pour Aurore Berger. Une réponse à la mesure de l’attaque de Wauquiez contre Macon. Réplique d’autant plus pertinente que Wauquiez ne se caractérise pas par une grande intelligence et un grand charisme ;  au surplus il rivalise de démagogie avec le Front National. L’intéressé déclare par exemple que pôle  l’emploi invite les chômeurs à profiter de leurs indemnités. Une déclaration à la fois scandaleuse et injuste. Certes on  conviendra peut-être qu’une minorité peut s’installer dans le chômage, on conviendra aussi que Pôle emploi  est loin d’être efficace en matière d’ ’insertion professionnelle. Pour autant se laisser aller à de tels propos témoigne de la dérive droitière de Wauquiez à la pêche aux voix les plus radicales de son parti et ailleurs. Certes on peut aussi  convenir que parfois Macron se laisse enivrer par  le parfum pouvoir mais de là à considérer qu’il n’a pas d’âme relève de l’excès donc d du dérisoire, de l’insulte également Invité par le Journal du Dimanche (JDD) à dresser le portrait du chef de l’Etat, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a livré un portrait au vitriol, dénonçant « la morgue » d’un président qui n’est selon lui « guidé que par l’ambition personnelle » et qui « oppose les générations et divise les Français ». « Bien sûr que chez tout politique l’ego est surdilaté, mais lui est passé de l’autre côté du miroir », écrit également celui qui affrontera le « juppéiste » Maël de Calan et la « filloniste » Florence Portelli lors du scrutin interne de décembre. Laurent Wauquiez a enfoncé le clou à la mi-journée lors du Grand Jury LCI/Le Figaro/RTL, décrivant un « petit président arrogant et capricieux » auquel il reproche une absence de « vision de la France ».Chritophe Castaner a ainsi accusé sur Twitter Laurent Wauquiez de se faire le porte-voix des idées du Front national. Dans un tweet publié dans la nuit de samedi à dimanche reprenant le lien vers le portrait du chef de l’Etat par Laurent Wauquiez dans l’hebdomadaire dominical, titré « Macron, c’est le désert de l’âme », le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement note : « Quand d’autres ne sont que la desserte de l’âme FN ». Le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, a quant à lui évoqué des propos « grotesques », relevant de la « caricature », lors de l’émission Questions politiques de France Inter, franceinfo et Le Monde. Pour l’ex-écologiste, député LREM de Loire-Atlantique, Laurent Wauquiez « essaie de faire un peu du Trump à la française (même si) Monsieur Trump avait au moins pour lui d’avoir une réussite économique personnelle. » Laurent Wauquiez, « c’est Nicolas Sarkozy sans les idées », a poursuivi François De Rugy. « Au moins Nicolas Sarkozy, il fallait lui reconnaître une chose, il avait des idées, il faisait des propositions. Elles sont où les propositions de Monsieur Wauquiez ? », a également dit François de Rugy. La députée des Yvelines Aurore Bergé, porte-parole du groupe La République en marche (LREM) à l’Assemblée nationale, a quant à elle estimé dans un tweet que Laurent Wauquiez représentait « le désert de la pensée et la ‘tea partisation’ de la droite », en référence au mouvement ultraconservateur au sein du Parti républicain américain.

 

0 Réponses à “Wauquiez, « le désert de la pensée » (Aurore Bergé)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol