La tweeterisation de l’info

La tweeterisation de l’info

 

Des images, du bruit, de la pub avec quelques lignes d’infos, voilà ce qui caractérise la nouvelle tendance des grands sites ; même des sites sans pub comme France info n’échappent pas à la simplification extrême des contenus informatifs. L’exemple le plus caricatural est sans doute celui du Parisien avec à la  une des photos qui occupent tout l’écran. Dans d’autres sites,  la proportion  des photos et autres vidéos est un peu plus réduite mais domine quand même le contenu informatif. Cela d’autant plus qu’il faut faire une large place à la publicité souvent d’ailleurs plus en plus intrusive. De sorte qu’on s’oriente progressivement vers une forme de tweeterisation  de l’info. Des articles de plus en plus courts, de plus en plus superficiels et où insignifiants.  On attribuera peut-être la simplification de l’info à la période des vacances. Malheureusement c’est une tendance structurelle. Cela vaut pour Internet comme pour les autres supports : journaux,  radios. Il faut faire vite et cours, simple aussi pour loger la pub tout autant pour ne pas lasser  le lecteur, l’auditeur ou le téléspectateur. Un seul exemple ce matin on apprend que François Fillon s’est enfin mis d’accord avec le parti les républicains pour restituer 900 000 € des 3,3 millions récoltés pendant sa campagne électorale. Mais aucun média n’a expliqué pourquoi Fillon conservait le reste dans micro parti. Pire on a considéré que l’accord était satisfaisant pour les deux parties : LR d’un côté, micro parti de Fillon de l’autre. Peut-être un manque de place du  fait de l’écrasante présence des photos, pubs et autres vidéos. D’une certaine manière on s’oriente vers une tweeterisation  de l’information, c’est-à-dire vers une simplification extrême. Pas étonnant si les politiques ont décidé de concentrer leurs réflexions publiques dans les 140 caractères de leurs tweets. La mode est aux flashes info quelques minutes à la télé, ou sur les radios quelques lignes dans les journaux ou sur les grands sites. Avec en plus souvent les mêmes articles repris bruts de décoffrage en provenance des agences de presse. Certes ce n’est pas la longueur information qui fait sa pertinence mais sa réduction à l’extrême rend compte d’une certaine conception de l’information et de l’analyse. Une ligne éditoriale  qui est à l’info ce que McDo est à la gastronomie

0 Réponses à “La tweeterisation de l’info”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol