Pétrole : le yo-yo

 

 

Encore et toujours le yo-yo pour le pétrole qui s’inscrit cependant dans une certaine tendance haussière. Il semble bien qu’on s’interroge sur l’ampleur de la reprise internationale et ses  conséquences sur la demande. Cela d’autant plus que des incertitudes demeurent sur les capacités des pays producteurs notamment de l’OPEP à réduire leurs productions pour respecter les quotas de l’organisation des producteurs. Les cours du pétrole ont donc  terminé en repli mercredi sur le marché new-yorkais Nymex, malgré la plus forte baisse hebdomadaire des stocks de pétrole en un an, l’Administration américaine ayant annoncé en même temps une augmentation de la production du pays. Le contrat septembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 77 cents, soit 1,62%, à 46,78 dollars le baril. Le Brent a reculé pour sa part de 53 cents (-1,04%) à 50,27 dollars.

 

 

0 Réponses à “Pétrole : le yo-yo”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol