500 000 œufs au fipronil en France

500  000 œufs au fipronil en France

 

Comme d’habitude lors de chaque catastrophe sanitaire, la France tente d’en  minimiser l’importance et les effets. Ce scandale, venu des Pays-Bas, concerne une grande partie du monde compte tenu des modes de production et de commercialisation de l’industrie alimentaire. Au début on a affirmé que la France n’était pas concernée, ensuite que seuls quelques établissements avaient eu à  recevoir les œufs contaminés. Il y a deux jours le ministère de l’agriculture a reconnu une plus grande ampleur du phénomène en France – le pire c’est que le ministère de l’agriculture soutient qu’il n’y a aucun risque pour la santé. Ce qu’il ne peut évidemment savoir car seul le ministère de la santé dispose des moyens scientifiques pour le prouver. La circonstance le ministère de l’agriculture français se comporte comme un lobby  pour ne pas effrayer les consommateurs. Au-delà de ce problème de contamination par le Profenil  se pose surtout la question de la production d’œufs de manière industrielle par des poules gavées au cocktail chimique, alimentaire et désinfectant. Le ministère français de l’Agriculture a cependant reconnu lundi avoir identifié six nouveaux établissements de transformation et 40 grossistes qui ont reçu en France des œufs contaminés par l’insecticide fipronil, au coeur d’un scandale sanitaire. Ce nouveau bilan porte à 14 le nombre d’établissements de transformation d’oeufs ou d’ovoproduits touchés par cette contamination liée à des produits venant de Belgique ou des Pays-Bas. Au total, à ce jour, ils ont reçu 1,947 million d’oeufs et 109 tonnes d’ovoproduits. Ils sont situés dans les départements du Maine-et-Loire, du Morbihan, de Moselle, du Nord, du Pas-de-Calais, du Haut-Rhin, de Vendée et de Vienne. Ces établissements viennent s’ajouter aux deux centres de conditionnement qui ont reçu 478.204 oeufs. Il convient d’y ajouter les 45,4 tonnes d’ovoproduits reçus par 40 grossistes français. Près de 250.000 oeufs contaminés par le fipronil auraient pu avoir été consommés par les Français dans les derniers jours et pourraient encore se trouver dans leur réfrigérateur, a déclaré vendredi le ministre de l’Agriculture, précisant toutefois qu’il n’y a aucun risque pour la santé. La Commission européenne a demandé la tenue d’une réunion au niveau ministériel pour discuter des conséquences de cette crise qui a nécessité le retrait des rayons de millions d’oeufs contaminés par l’insecticide potentiellement dangereux dans 15 pays membres de l’UE, ainsi qu’en Suisse et à Hong Kong. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), un adulte, y compris les femmes enceintes, ne devrait pas consommer plus de 10 oeufs contaminés par jour. Pour les enfants de 1 à 3 ans, il s’agit d’un oeuf par jour, selon les scénarios les plus protecteurs. Une recommandation surréaliste de la part d’une agence qui n’a guère fait montre de pertinence lors de différents scandales sanitaires

 

0 Réponses à “500 000 œufs au fipronil en France”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol