Livrets A : chute du nombre

Livrets A : chute du nombre

 

 

Le nombre de livrets A a  connu une baisse spectaculaire en 2016. En cause,  un grand nombre de clôtures de comptes inactifs découlant de l’application de la loi Eckert pour les comptes inactifs. Une baisse qui n’est pas compensée par des ouvertures du fait du peu d’intérêt que représente la rémunération. Le nombre de Livrets A détenus par des particuliers a chuté de 5,3 millions l’an passé en France. A fin 2016, il y avait 55,8 millions de ces livrets détenus par des personnes physiques, selon le rapport annuel de l’Observatoire de l’épargne réglementée, publié mercredi par la Banque de France.  La baisse vient des réseaux « historiques », à savoir la Poste et les Caisses d’épargne, qui avaient le monopole jusqu’au 1er janvier 2009 (et le Crédit mutuel pour le livret « bleu »), « sous l’effet de l’apurement des livrets inactifs » (solde net négatif de 5,6 millions de comptes) fait valoir le rapport annuel de l’observatoire. Même tendance en termes de collecte, laquelle est en légère baisse chez les réseaux historiques, mais positive chez les « nouveaux réseaux » (+4,4 milliards d’euros). La part de marché de la Poste et des Caisses d’épargne dans les encours diminue progressivement, à 64,6% fin 2016 contre 67,8% il y a trois ans, au profit des autres banques. L’encours total des Livrets A détenus par les particuliers est en léger repli, à 244,1 milliards d’euros (- 400 millions), sur un total de 259,4 milliards (y compris les personnes morales, telles que les associations, les syndicats de copropriétaires et les organismes de HLM), en légère augmentation (+3,6 milliards). Le niveau moyen de l’encours d’un Livret A détenu par un particulier a augmenté à 4.375 euros contre 4.003 euros en 2015. Moins de 10% des livrets ont un solde proche du plafond légal de 22.950 euros mais ils pèsent 45% des encours, tandis que les petits comptes (moins de 150 euros) représentent 41% des livrets (et 0,3% des encours). Le Livret A ne représente que 5,2% de l’ensemble du patrimoine financier des ménages résidents, estimé à 4.764 milliards d’euros, dominé par l’assurance-vie et les placements en actions.

0 Réponses à “Livrets A : chute du nombre”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol