Vers un budget de la zone euro ?

Vers un budget de la zone euro ?

On n’en est encore sans doute loin ; ceci étant ; la rencontre entre Macron et Merkel a permis d’avancer sur le sujet. On sait que la France milite pour un budget de la zone euro avec un ministre européen des finances. Une proposition qui jusqu’alors n’avait  pas reçu beaucoup d’échos de la part de la chancelière. La crainte évidemment de l’Allemagne c’est qu’on mette surtout des dépenses en commun mais pas suffisamment de recettes. En clair qu’on fasse payer à l’Allemagne les déficits des autres pays. Cependant cette fois Merkel n’a pas approuvé formellement les propositions de la France mais a indiqué qu’elle n’y était plus opposée. En outre Merkel semble désormais favorable à la création le moment venu d’un fonds monétaire européen sorte de FMI régional. Les idées françaises avancent donc mais on peut supposer que l’Allemagne mettra de sérieux verrous pour éviter les dérives. Par ailleurs cette nouvelle évolution de la construction européenne dans le cadre de la zone euro exigera vraisemblablement du temps, de la persévérance et surtout  de la rigueur. Emmanuel Macron a évoqué « une feuille de route volontariste d’initiatives communes que nous prendrons d’ici la fin de l’année en matière d’une plus grande intégration de la zone euro et de l’Europe». Il a souhaité, dans un entretien publié jeudi « marier la convergence et les solidarités au sein de l’Union européenne et de la zone euro pour mettre en place des mécanismes de solidarité plus puissants ». « Pour cela, il faut un budget, un gouvernement qui décide de l’allocation de ce budget et un contrôle démocratique qui n’existe pas aujourd’hui. » La chancelière s’est montrée ouverte aux propositions d’Emmanuel Macron : « Je n’ai rien contre un budget de la zone euro (…) et le ministre européen des Finances, on peut en parler ». « Le projet de faire évoluer le MES (mécanisme européen de stabilité, NDLR) vers une fonction comparable à celle du FMI est un très bon projet », a-t-elle ajouté, en soulignant que « les paramètres sont tout à fait différents qu’au moment où a surgi la crise grecque ». « Nous aurons un calendrier très ambitieux pour la zone euro », a-t-elle ajouté, mais il faudra un mandat du Parlement issu des législatives allemandes de la fin septembre. « Il y aura de nouvelles étapes franchies cette année mais ça ne peut pas purement et simplement se décréter. » Elle a confirmé que les deux pays envisageaient une réforme pour faire converger la fiscalité des entreprises, ce qui n’est selon elle « pas simple ». Paris et Berlin ont réitéré leur volonté de renforcer les instruments de défense commerciale européens, de promouvoir la réciprocité dans l’accès aux marchés, et souligné la nécessité de contrôler les investissements étrangers dans les secteurs stratégiques, selon un document diffusé par l’Elysée. Le renforcement de la coopération pour développer le micro et nanoélectroniques se ferait dans le cadre d’ »un grand projet d’intérêt économique européen » qui permettrait des investissements d’environ 8 milliards d’euros dans les deux pays. Paris et Berlin veulent aussi mobiliser un milliard d’euros d’investissements publics et privés pour le numérique, les biotechnologies et écotechnologies et mettre en place un programme de recherche conjoint dans les domaines du climat, de l’énergie et du système terrestre. Un projet d’ »Erasmus de la culture et de l’apprentissage » doit être présenté à l’automne. La France et l’Allemagne ont en outre lancé l’Alliance pour le Sahel, une initiative visant à faciliter les échanges entre bailleurs internationaux pour accélérer l’aide au développement dans cette région en proie à l’instabilité politique, économique et sécuritaire.

0 Réponses à “Vers un budget de la zone euro ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol