Emploi : un léger mieux

 

Emploi : un léger mieux

L’INSEE constate que le niveau de chômage est toujours élevé avec un taux de l’ordre de 10 % de la population active soit au moins 3 millions de personnes. L’institut statistique note cependant une légère amélioration en 2015 et 2017. À ce rythme il faudrait encore une quinzaine d’années pour résorber le stock de chômeurs. Après les 124.000 créations nettes enregistrées en 2015, la tendance se confirme en 2016, avec 255.000 créations nettes recensées par l’Insee dans l’édition 2017 de l’Insee Références Emploi, chômage, revenus du travail*. Cette amélioration ne relève que de l’emploi salarié pour ces deux années, alors que c’est l’emploi non-salarié qui avait surtout progressé sur les années 2010-2013, porté notamment par la montée en puissance du statut d’auto-entrepreneurs. Cette évolution est liée au fait que l’augmentation du coût du travail a ralenti, selon l’Insee. «Jusqu’en 2012, son évolution moyenne était proche de + 3 % par an. Le coût du travail n’augmente depuis 2013 que d’un peu plus de 1 % par an», en raison notamment du CICE, du Pacte de responsabilité et de solidarité (PRS) et de la prime à l’embauche dans les PME. Ces mesures ont «favorisé l’enrichissement de la croissance en emploi», selon l’Insee. Résultat, le chômage a baissé en 2016. C’est même la première baisse du taux de chômage annuel depuis 2009. Il s’établit à 10,1% de la population active au sens du BIT en France, après avoir augmenté de 2,1 points de 2007 à 2016. Cela représente 3,0 millions de personnes au chômage. Les chiffres de l’Insee varient de ceux de Pôle emploi, qui comptabilise différemment les demandeurs d’emploi, comme nous vous l’expliquons dans notre tableau de bord du chômage mis à jour chaque mois.

 

0 Réponses à “Emploi : un léger mieux”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol