• Accueil
  • > social
  • > Sondage loi travail : les contradictions des Français

Sondage loi travail : les contradictions des Français

Sondage loi travail : les contradictions des Français

 

Un sondage Viavoice pour Libération confirme les réactions contradictoires des Français vis-à-vis des réformes en général et du droit du travail en particulier. Ce sondage démontre aussi que la France demeure l’un des pays  les plus pessimistes au monde puisque près de 70 % n’attend pas grand-chose de cette réforme en matière d’emploi. On pourrait dire que les Français souhaitent des réformes mais à condition qu’elles ne les concernent  pas. En cause sans doute,  le manque de culture économique d’un pays drogué à l’étatisme providentiel.- Les Français sont en effet partagés sur les mesures prévues par le gouvernement dans le cadre du projet de loi Travail, selon un sondage Viavoice pour Libération qui doit être publié vendredi. D’après l’enquête, 36% des personnes interrogées sont plutôt opposées à cette réforme, contre 31% qui lui sont favorables. 33% des Français disent ne pas connaître suffisamment bien le texte pour se prononcer. Les deux tiers des Français n’ont entendu parler que « vaguement » de cette réforme phare du nouveau chef de l’Etat, et dont le gouvernement a donné le coup d’envoi mercredi avec la présentation en conseil des ministres du projet de loi d’habilitation à légiférer par ordonnances cet été. Dans le détail, les sentiments sont contrastés suivant les mesures qui représentent des casus belli entre le gouvernement et les syndicats. Ainsi, 65% des Français sont favorables au référendum en entreprise et 48% se prononcent pour l’introduction de dispositions spécifiques à chaque entreprise dans les contrats de travail. De même, le « CDI de projet », contrat qui se termine avec le chantier, est soutenu par 47% des personnes interrogées. Au contraire, les Français rejettent dans leur majorité (52%) le plafonnement des indemnités prud’homales. Pour 68% des personnes interrogées, cette réforme profitera surtout aux grandes entreprises et aux actionnaires, et seulement 37% estiment que la loi profitera aux chômeurs et aux jeunes qui ont des difficultés à s’insérer sur le marché du travail. Cela prouve à l’évidence que le gouvernement de Macon a encore un énorme travail pédagogique pour faire comprendre les facteurs explicatifs du manque de performance de l’économie française et de ses conséquences sur le niveau du chômage. Point

Le sondage a été réalisé en ligne du 23 au 26 juin, auprès d’un échantillon représentatif de 1.011 personnes selon la méthode des quotas.

0 Réponses à “Sondage loi travail : les contradictions des Français”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol