Mélenchon contre le pharaon Akenmacron

Mélenchon contre le pharaon Akenmacron

 

 

Comme Akhenaton, Macron bouleverse le codes de la religion politique ; et cela déplait évidemment aux caciques qui vivent de la politique depuis des dizaines d’années et défendent le rituel traditionnel. Mélenchon refuse cette révolution idéologique et religieuse et déclare qu’il ne rendra pas dans la grande pyramide de Versailles pour honorer lors du congrès un monarque qui se transforme en pharaon.  Un acte révolutionnaire de la part  du Che Guevara français après celui du refus de porter la cravate à l’assemblée. En même temps Mélenchon la cravate (il en portait une lors de sa déclaration révolutionnaire à la presse pour dénoncer le pharaon) fait un coup de com. En faiat il continue de faire du théâtre faute de pouvoir attirer l’attention sur ses propositions communistes du 19ème siècle. Comme d’habitude, la démesure, la radicalité verbale, le grand guignol caractérisent  les postures de Mélenchon. Ses outrances ridiculisent  aussi son mouvemente dont il est devenu davantage un handicap qu’un  atout, finalement comme Marine Le Pen pour le Front national et avec une dialectique populiste assez comparable. Il y avait donc eu des défections individuelles. Mais pas encore de boycott de groupe. C’est la position que Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise viennent de prendre vis-à-vis du Congrès convoqué par Emmanuel Macron lundi 3 juillet à Versailles. A la veille de la déclaration de politique générale du premier ministre Édouard Philippe, le président de la République dévoilera le cap de son quinquennat devant députés et sénateurs. Jean-Luc Mélenchon ne sera donc pas présent. Au cours d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale, il a dénoncé le « franchissement d’un seuil dans la dimension pharaonique de la monarchie présidentielle ». « C’est une réunion qui n’a d’autre objectif que d’entendre le président de la République. C’est un bavardage convoqué à grand frais pour peu de résultats », déplore le leader de la gauche radicale selon qui, Emmanuel Macron est « un monarque qui se transforme en pharaon ». « Nous sommes profondément respectueux de notre République mais quels moyens s’opposer », se demande-t-il. « Puisque nous sommes convoqués pour entendre le monarque présidentiel, nous nous rebellons, nous ne nous soumettons pas et nous n’irons pas à Versailles », a-t-il affirmé. A la place, Jean-Luc Mélenchon et ses collègues devraient se réunir place de la République pour une déclaration. Les Insoumis ne seront pas les seuls absents. En fin d’après-midi, un communiqué des parlementaires communistes a été publié indiquant qu’ils n’iraient pas « à Versailles adouber le monarque présidentiel ». Le PCF appelle « le Tiers Etat » à manifester devant la mairie de Versailles à 14 heures. Avec des fourches ?

 

0 Réponses à “Mélenchon contre le pharaon Akenmacron”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol