• Accueil
  • > social
  • > Code du travail : « pas de réforme hâtive »(CFDT)

Code du travail : « pas de réforme hâtive »(CFDT)

Code du travail : « pas de réforme hâtive »(CFDT)

 

 

Laurent Berger le patron de la CFDT met en garde le gouvernement sur le caractère trop hâtif d’une réforme du code de travail. Il a sans doute à la fois tort et raison. Il a raison car la concertation approfondie avec les partenaires sociaux (patrons et salariés) est un préalable pour obtenir un minimum d’adhésion à la réforme. Par contre, il a sans doute tort d’estimer qu’un allongement de la procédure de réforme serait susceptible de réduire l’opposition de certains syndicats. De toute façon décidée rapidement ou pas la réforme du code du travail rencontrera une totale opposition de la part des syndicats gauchistes et corpos. Lesquels souhaitent surtout préparer une vaste mobilisation sociale pour la rentrée. Le positionnement de la CFDT est sans doute aussi tactique afin d’obtenir des modifications du projet notamment sur deux points : à savoir l’indemnisation par les prud’hommes et les conditions punitives de l’assurance-chômage Fraîchement nommé Premier ministre, Edouard Philippe a affirmé son intention d’appliquer le programme du président Macron, notamment en ce qui concerne la réforme du droit du travail par ordonnance. « La volonté du président de la République, elle est clairement affirmée et moi, mon objectif, c’est de faire en sorte que les objectifs qu’il a fixés soient atteints », a déclaré sur TF1 le nouveau chef du gouvernement. Des objectifs que ne partage pas le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger. Dans une interview aux Echos ce mardi, le leader de la première centrale syndicale du privé ne s’est pas montré opposé à l’usage des ordonnances; « ça, c’est une question qui concerne l’exécutif et le parlement »; mais sur le tempo de la réforme. « Une réforme hâtive du code du travail serait contre-productive. Il faut regarder sujet par sujet ce qui relève de la négociation d’entreprise. Le temps de la concertation est indispensable. Si Emmanuel Macron veut passer à la hussarde, ça ne marchera pas. Il se trompe s’il croit que légiférer par ordonnance dès la rentrée lui permettra d’éviter un conflit social. » la CFDT plaide pour que les patrons français « s’inspirent » aussi du modèle de dialogue social qui s’y applique, notamment sur la cogestion dans l’entreprise. « Emmanuel Macron a évoqué ce sujet pendant la campagne, il est pour nous essentiel », insiste Laurent Berger.

0 Réponses à “Code du travail : « pas de réforme hâtive »(CFDT)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol